A Limoges un cabinet médical fermé après l'agression d'un médecin

Dans le quartier de Beaubreuil à Limoges les praticiens d'un cabinet médical ont décidé de fermer leurs portes pendant toute une journée. Une de leurs collègues y a été agressée par un homme armé.

Il y a quelques jours, à la tombée de la nuit, deux homms armés l'ont agressée, sequestrée et lui ont volé sa voiture avant de s'enfuir.

Mais aujourd'hui, même si elle a été marquée par son agression, le docteur Christine Bessaudou ne veut pas céder à la violence et aux intimidations. Elle n'a pas l'intention de déménager.

mon métier c’est la médecine, c’est ma passion. J’ai envie de l’exercer comme je veux, à l’heure que je veux. Je ne vois pas pourquoi je fuirais mon cabinet

Dr Christine Bessaudou , médecin à Limoges

Le cabinet médical du quartier de Beaubreuil héberge deux médecins généralistes, trois infirmières et trois orthophonistes. Il est resté fermé toute la journée de ce vendredi 22 octobre pour marquer sa solidarité avec sa collègue agressée.

Depuis quelques mois, l'ambiance s'est fortement déteriorée dans le quartier de Beaubreuil au nord de Limoges.

Le trafic de drogue est en train de miner des immeubles entiers du quartier, notamment certains bâtiments voués à la démolition.

Le maire de Limoges se dit inuqiet de la situation.

Nous allons regarder avec la police municipale et la police nationale si on peut faire des patrouilles un peu plus tard pour que les médecins puissent travailler en sécurité. Si vous n’avez plus de médecins dans un quartier, vous n’avez plus de consultation, vous n’avez plus d’accès aux soins et c’est catastrophique pour la population

Emile-Roger Lombertie, maire de Limoges

Après une journée de fermeture symbolique, le cabinet médical de Beaubreuil rouvrira ses portes dès samedi matin.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société faits divers