Des affiches pour dénoncer les féminicides

Depuis le début du mois de septembre, un peu partout en France, on peut lire des messages sur les murs des villes qui dénoncent les féminicides. Des affiches collées illégalement. Limoges n'échappe pas à ce phénomène.

Des messages chocs sur les murs de la ville pour dénoncer les féminicides et interpeller les pouvoirs publics
Des messages chocs sur les murs de la ville pour dénoncer les féminicides et interpeller les pouvoirs publics © Vanessa Finot
"Pourquoi papa a tué maman? ", c'est l'inscription que l'on peut lire sur un mur du centre de Limoges, pas très loin du jardin d'Orsay. Ces jours derniers, ces messages se multiplient en ville. 

 

Messages chocs


La nuit venue, et dans la plus grande discrétion, quelques personnes se retrouvent pour dénoncer les féminicides, à coups de phrases chocs "Notre sang sur vos murs", peut-on lire ailleurs,  ou encore " le silence tue". 

On essaie de faire avancer la justice

 

© Vanessa Finot

Depuis le 1er janvier 2019, 109 femmes sont mortes sous les coups de leur conjoint ou de leur ex-conjoint. De quoi révolter deux jeunes femmes de Limoges, Clem et Nolween, 20 ans toutes les deux. Elles savent que leur action est illégale, mais espèrent faire bouger les pouvoirs publics
 

Il y a quand même beaucoup de femmes qui sont mortes chaque année et personne ne fait rien. C'est de pire en pire même. 


Le mouvement national s'organise sur les réseaux sociaux. Un compte instagram intitulé "collages_féminicides_limoges" a été créé récemment. 


 

Voir cette publication sur Instagram

#grenelleviolencesconjugales #stopfeminicideslimoges #pasunedeplus #violencesconjuguales

Une publication partagée par collages_feminicides_limoges (@collages_feminicides_limoges) le



 
Dénoncer les féminicides sur les murs de Limoges






 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
féminicide société