Cet article date de plus de 6 ans

Assises : Morad Azizi jugé en personne après une première condamnation par contumace

13 ans après les faits, l'auteur présumé d'un braquage et d'une tentative de vol aggravé comparait devant la Cour d'Assises de la Haute-Vienne. Jugé avec deux autres hommes en 2006, Morad Azizi ne s'était pas présenté à son procès, il avait fuit au Maroc. Revenu en France, il est rejugé.
Le palais de justice de Limoges
Le palais de justice de Limoges © France 3 Limousin/R.Augier
Le 2 novembre 2002, le bar-restaurant "Le Vincou" à Berneuil est braqué. En 2006, la justice condamne trois hommes à 6, 8 et 10 ans de prison. La plus lourde peine est celle de Morad Azizi, jugé par défaut criminel (procédure qui remplace celle par contumace, c'est-à-dire condamnation prononcée en l'absence de la personne poursuivie). L'accusé s'est enfui au Maroc où il est resté durant sept ans. 

De retour en France en 2013, il est interpellé pour être rejugé. Le procès a débuté ce lundi 22 juin et durera trois jours. 

Suivez les assises avec notre journaliste Isabelle Rio sur twitter 
durée de la vidéo: 01 min 57
Vidéo : Premier jour d'assises pour Morad Azizi


Intervenants :
Georges Borg - Avocat Général
Bertrand Villette - Avocat de l'accusé Morad Azizi
Gisèle Claude-Lachenaud - Avocat de l'une des parties civiles
Dessins : Joris Lebois

Compte-rendu d'audience d'Isabelle Rio dans notre édition du 12/13

durée de la vidéo: 01 min 09
VIDEO : 1er jour d'audience aux Assises, édition du 12/13






 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
assises justice société faits divers