Cet article date de plus de 3 ans

L’avenir de 7 salariés licenciés de GM&S devant la direction régionale du travail et de l'emploi

Les auditions des salariés protégés licenciés de l'usine GM&S de la Souterraine ont commencé ce jeudi 12 avril 2018. Elles se poursuivront jusqu'au 17 avril. Ils sont 7 à contester leur licenciement devant la direction régionale du travail et de l'emploi. 200 personnes sont venues les soutenir. 
Prise de parole des ex GM&S devant la DIRECCTE ( direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi) à Limoges ce 12 avril en début d'aprsè-midi.
Prise de parole des ex GM&S devant la DIRECCTE ( direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi) à Limoges ce 12 avril en début d'aprsè-midi. © France 3 Limousin/Eric Boutin
Les auditions des salariés, protégés et licenciés de GM&S ont commencé ce jeudi 12 avril 2018. Ce sont sept salariés protégés qui contestent leur licenciement devant la direction régionale du travail et de l'emploi à Limoges. Pour les soutenir et pour contester la politique mise en place depuis la reprise, un rassemblement de soutien était organisé. Environ 200 personnes y ont participé en début d'après-midi.

Rassemblement de soutien aux ex GM&S à Limoges vers 14 heures.
Rassemblement de soutien aux ex GM&S à Limoges vers 14 heures. © France 3 Limousin/Eric Boutin

Ces auditions se poursuivront jusqu'au 17 avril prochain. Les salariés concernés demandent leur réintégration dans l'usine de La Souterraine en Creuse, désormais détenue par l’entreprise GMD. La direction a déposé de son côté, un recours concernant la réintégration de trois salariés licenciés. Le bras de fer est engagé, et c'est au ministère qu'il reviendra de trancher. Décision attendue d'ici au 15 juin 2018.

GM&S DIRECCTE LIMOGES ET RELATIONS STEVA-12-04-2018 ©France 3 Limousin

Les ex-GM&S hier à Paris


Les ex-GM&S étaient hier, 11 avril 2018, à Paris. A l'Assemblée nationale, ils sont allés présenter le projet de loi sur lequel ils ont travaillé. Un texte qui prône un meilleur encadrement des aides de l'état aux entreprises et la responsabilité des donneurs d'ordres des sous-traitants dans l'industrie.  
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gm&s industry économie social emploi