• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Ni bus, ni trolleys à Limoges suite à une agression

Bus et trolleys à l'arrêt suite à l'agression d'un contrôleur de la STCL / © Camille Chignac
Bus et trolleys à l'arrêt suite à l'agression d'un contrôleur de la STCL / © Camille Chignac

Aucune circulation de bus et de trolleys ce mardi 17 septembre matin dans Limoges et son agglomération. Les salariés de la STCL ont fait valoir leur droit de retrait suite à l'agression d'un contrôleur lundi 16 septembre en fin d'après-midi. Le trafic doit reprendre en début d'après-midi.

Par Martial Codet-Boisse

Plusieurs centaines d'usagers étaient privés de toutes les lignes de bus et de trolleys ce matin du mardi 17 septembre sur Limoges et agglomération. À la 1ère prise de service à 4h50 ce matin, le personnel de la Société des Transports en Commun de Limoges a décidé de ne pas travailler en réaction à l'agression d'un contrôleur hier 18h place Jourdan. Le personnel a reçu des coups de pied, l'agresseur, arrêté par les forces de l'ordre, a été placé en garde-à-vue. Une réunion entre direction et organisations syndicales a eu lieu toute la matinée pour décider de la suite à donner à ce mouvement. Le trafic des 36 lignes de bus et trolleys reprend à partir de 13h30 ce mardi.
© Camille Chignac / France 3 Limousin
© Camille Chignac / France 3 Limousin
 

Des agressions répétées

Le 5 septembre dernier, un conducteur de bus de la STCL avait déjà été agressé sur la ligne 5 près du carrefour Tourny à Limoges. Alors qu'il demandait à un passager de valider son ticket, ce dernier l'avait frappé au visage avant de prendre la fuite. Le conducteur avait dû être transporté aux urgences. 

Sur le même sujet

La centrale photovoltaïque d'Essendieras

Les + Lus