"C’est écologique, local, c’est génial" : la paille hachée, le futur de l'isolation écologique

On connaissait déjà les maisons en bottes de paille, apparues il y a une vingtaine d’années. Il va falloir s’habituer à une autre technique, en matière d’écoconstruction : la paille hachée, insufflée dans des cloisons. Une technique toute nouvelle, imaginée par une coopérative créée en Haute-Vienne.

C’est un isolant qui pourrait réinventer la construction écologique : la paille hachée !

À Limoges, la CAPEB, une confédération qui représente près de 500 artisans de Haute-Vienne, est l’un des premiers acteurs de la région à l’employer. À la fois pour servir d’exemple, et être répliqué.

On a voulu porter un projet qui allait dans le sens du temps et qui permettrait à certaines filières de se développer. Montrer le sens du futur de l’artisanat !

Thomas Sabatier

Secrétaire général CAPEB 87

Une paille hachée qui serait quatre fois plus performante que la laine de verre, en matière d’isolation, notamment grâce à un déphasage de près de treize heures, soit le temps qu’il faut à la température extérieure des murs pour avoir un effet sur la température intérieure.

Le matériau est si prometteur que tout près de Poitiers (86), donc en zone céréalière, une coopérative s’est créée. Cette SCIC indépendante (société coopérative d’intérêt collectif) s’appelle IELO, et c’est un Limougeaud qui la dirige. Là, on transforme des bottes de pailles en miettes. Des ballots de quinze kilos, prêts à utiliser pour l’isolation. 5 000 tonnes ont été produites cette année. Dans trois ans, ce sera trois fois plus.

Le collège d’Isle, près de Limoges, sera rénové avec cette technique. Celui de Couzeix pourrait, lui, emboîter le pas. Et sur le site d'Uzurat à Limoges, le futur pôle d’accueil de loisirs pour enfants est déjà construit avec cet isolant. Selon son architecte, la paille hachée, c’est l’idéal !

Pour pouvoir utiliser ses performances et ses qualités dans un modèle industrialisé, la paille hachée a tout son sens. C’est hyper intéressant comme matériau, c’est écologique, local, ça a des performances géniales !

Hugues Giraudy

Architecte Atelier 4 - Limoges

Depuis fin mars, la paille hachée est officiellement autorisée à figurer parmi les matériaux de construction homologués, grâce à une ATEX, une appréciation technique d’expérimentation.

Une homologation qui va permettre l’ouverture de nouveaux marchés, notamment dans peu de temps, celui des maisons des particuliers.

durée de la vidéo : 00h03mn22s
On connaissait déjà les maisons en bottes de paille, apparues il y a une vingtaine d’années. Il va falloir s’habituer à une autre technique, en matière d’écoconstruction : la paille hachée, insufflée dans des cloisons. Une technique toute nouvelle, imaginée par une coopérative créée en Haute-Vienne. Intervenants : 1/ Thomas Sabatier, secrétaire général CAPEB 87 2/ Nicolas Rabuel, directeur général SCIC "IELO" 3/ Baptiste Breton, directeur coopérative Brin d'Or, sociétaire de la SCIC "IELO" 4/ Fabien Gaumy, président SAS Guillaumie - construction bois 5/ Hugues Giraudy, architecte Atelier 4 - Limoges 6/ Nicolas Rabuel, directeur général SCIC "IELO" Équipe : C Descubes, M Radovic, M Knoll, M Leconte ©France Télévisions

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité