"C'était un rêve secret" : institution du lac de Vassivière, le restaurant L'Escale a rouvert avec ses nouveaux propriétaires

Il cherchait repreneur depuis quatre ans. Le restaurant L'Escale a rouvert pour la saison ce dimanche 17 mars, avec de nouveaux propriétaires aux commandes, et un nouveau nom, L'Escale 110. Habitués du plateau des Millevaches, les gérants comptent participer à dynamiser les abords du lac situé entre la Creuse et la Haute-Vienne, pour les touristes, mais aussi pour les locaux.

C'est une bonne nouvelle pour le lac de Vassivière, l'un des atouts touristiques du Limousin. Véritable institution installée en bord de lac, ce restaurant cherchait repreneur depuis quatre ans. 

L'établissement d'Auphelle, hameau de Peyrat-le-Château, possède à présent de nouveaux propriétaires et un nouveau nom : L'Escale 110. Pourquoi 110 ? C'est ce qu'on obtient en additionnant la Creuse (23) et la Haute-Vienne (87), les deux départements sur lesquels le lac est à cheval.

"Un rêve secret"

Anne-Laure et Vincent, Originaires de Lyon, sont les nouveaux propriétaires des lieux. Ils passaient jusque-là tous leurs étés sur le plateau des Millevaches avec leurs filles. "On a appris par hasard, au cours d'une discussion avec un ami restaurateur l'avant-dernier jour de nos vacances, que L'Escale était à vendre. On est venus voir Olivier [l'ancien propriétaire, ndlr] pour savoir si c'était toujours d'actualité". 

On s'est positionnés immédiatement, car c'était un rêve secret de reprendre cet établissement.

Anne-Laure Burens-Pitance

nouvelle propriétaire de L'Escale

Anne-Laure a des attaches familiales, du côté de Saint-Junien-la-Bregère et La Villedieu (Creuse). "Dans cet établissement, je venais avec mon grand-père et mon père. C'est une escale obligatoire pour nos vacances, depuis que je suis toute petite. Et on perpétue ça avec nos filles," confie Anne-Laure Burens-Pitance.

Anne-Laure Burens-Pitance et Vincent Burens envisageaient de prendre leur retraite sur les rives du lac ; Ils se sont finalement installés plus tôt que prévu. 

On est super contents de devenir acteurs, de contribuer économiquement au territoire.

Anne-Laure Burens-Pitance,

nouvelle propriétaire de l'Escale 110

Sans être du métier, ils ont racheté le restaurant il y a quelques mois et tout devait être fin prêt pour ce 17 mars. Le pari semble réussi, vu l'affluence en salle ce samedi, autour des choucroutes - le plat du jour - en présence d'un musicien venu jouer sur scène.

Dynamiser le lac

L'arrivée des nouveaux gérants pourrait contribuer à redynamiser le lac, qui a souffert de l'arrêt du bateau restaurant depuis 2017. "C'était sympa, mais je ne sais pas s'il faut regretter, confie Gilles, un client venu d'Eymoutiers. Il faut surtout espérer que beaucoup de gens viennent découvrir Vassivière, c'est un beau coin."

Les ex-Lyonnais ont des projets plein la tête : couvrir les terrasses, installer des tentes sahariennes pour l'été, faire venir des groupes de musique sur la scène construite pour l'occasion. "On a tout préparé pour recevoir les touristes dans les meilleures conditions, mais on souhaite aussi pouvoir recevoir des locaux toute l'année, avec des soirées à thème et des animations," assure Anne-Laure Burens-Pitance.

Avec le musée de la Résistance et des campings à proximité, la guinguette réunit toutes les conditions pour rester un des points économiques importants du Lac de Vassivière.