Carte scolaire : 14 fermetures et 19 ouvertures de classes en Haute-Vienne

L’inspection d’académie a officialisé ses choix ce vendredi 15 janvier pour la prochaine rentrée scolaire.
 
D’abord, voici la liste des fermetures de classes.
Il y en a en tout 14. Les communes concernées sont Bessines sur Gartempe, Nexon, l’école Jean Macé à Limoges, Jacques Prévert à Condat-sur-Vienne, Saint-Maurice-les-Brousses, Oradour-sur-Glane, Saint-Germain-les-Belles, Aureil, Nouic, Saint-Auvent, Jean Montalat à Limoges, Saint-Brice-sur-Vienne/Saint-Martin-de-Jussac, Châlus/Pageas, et Chamboret/Vaulry.

Après discussion, trois fermetures ont été évitées, à Solignac, Razes, et Peyrilhac.

Ensuite, les ouvertures.
Les communes concernées sont Eymoutiers, Eyjeaux, Saint-Priest-Taurion, Saint-Gence, Panazol, Bessines-sur-Gartempe, Verneuil-sur-Vienne, Boisseuil (Guy Monnerot), et Limoges (écoles Réné Blanchot, Jean le Bail, Le Vigenal)
A Limoges, des CP et des CE1 seront enfin dédoublés dans les écoles Gérard Philippe, Jean Montalat, Le Vigenal, Les Homérides, Marcel Proust, René Blanchot, Henri Aigueperse, et Marcel Madoumier.

4 autres ouvertures sont prévues, mais on ne sait pas encore dans quelles écoles ; l’annonce sera faite en juin.

Selon l’inspectrice d’académie Jacqueline Orlay, le secteur rural a bénéficié d’une attention particulière, et le nombre moyen d’élèves par classe reste faible.
Pour Thhibaut Bergeron, du syndicat Unsa Education, le compte n'y est pas :
Au final, nous serons passés de 32 fermetures envisagées à 14 fermetures réalisées. C’est une avancée mais elle n’est pas suffisante pour l’UNSA Education. Ainsi et aussi pour tenir compte de la situation dégradée de notre département, nous faisons le choix de voter contre cette carte. Par ailleurs, ce vote en contre s’effectue aussi pour tenir compte du message envoyé par les collègues en grève le 5 février. Plus de 40% de collègues ont envoyé un signal fort. En responsabilité et en qualité de syndicat majoritaire des professeurs des écoles en Haute-Vienne, il était nécessaire de respecter ce signal et de voter contre. Enfin, malheureusement, nous faisons le constat que la rentrée 2019 ne verra pas une amélioration des conditions d’enseignement de nos élèves. 
 
France 3 Limousin, Carte scolaire 2019

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société