• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Le chorégraphe congolais DeLaVallet Bidiefono de retour aux Francophonies

Une dizaine de danseurs participe à cette chorégraphie énergique. / © F3 - Martial Codet-Boisse
Une dizaine de danseurs participe à cette chorégraphie énergique. / © F3 - Martial Codet-Boisse

Il présente ce jeudi 28 septembre sa création "Monstres, on ne danse pas pour rien", à l'Opéra de Limoges. Une chorégraphie effrénée qui retrace le combat des danseurs pour construire un lieu culturel à Brazzaville.

Par Gwenola Beriou

C'est une chorégraphie en forme de combat. Pas pour tuer, mais pour construire... 
L'histoire vraie des danseurs de Brazzaville qui ont dû se battre pour fabriquer de leurs propres mains un lieu culturel, sans subventions ni aides.

"Monstres, on ne danse pas pour rien", sera présenté ce soir, à 20h30, sur la scène de l'Opéra de Limoges.

Le chorégraphe DeLaVallet Bidiefono est un habitué des Francophonies en Limousin.
Le festival a toujours soutenu cet artiste, depuis sa première création en 2009, présentée à St Junien.
Il a contribué à faire connaître ce chorégraphe de talent, qui est présent aujourd'hui sur les plus grandes scènes du monde.

"Monstres, on ne danse pas pour rien"
Ce spectacle du chorégraphe DeLaVallet Bidiefono est présenté ce jeudi 28 septembre à l'Opéra de Limoges, dans le cadre des Francophonies en Limousin. - F3 Limousin - Reportage de Martial Codet-Boisse et Matthieu Dégremont




Sur le même sujet

toute l'actu musique

Le S'Coolbus testé, avec enthousiasme à Tocane St Apre

Les + Lus