• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Une deuxième personne gardée à vue dans l’affaire de l’incendie de la rue de la Boucherie à Limoges

Arrivée des enquêteurs de la Police judiciaire / © Franck Petit
Arrivée des enquêteurs de la Police judiciaire / © Franck Petit

Un homme était déjà en garde à vue depuis dimanche soir. Comme annoncé, son frère, recherché, a été retrouvé et également placé en garde à vue depuis lundi 19 au soir. Les deux devraient être présentés à un juge d’instruction dans l’après-midi de ce mardi 20 février.

Par Jean-Martial Jonquard

On savait que les forces de l’ordre recherchaient une deuxième personne, vraisemblablement liée à celle déjà placée en garde à vue depuis le 18 février au soir. Cette personne a été retrouvée. Il s’agit bien du frère du premier incriminé. Lui aussi a été placé en garde à vue, depuis la soirée du lundi 19 février.
Les deux devraient être présentés à un juge d’instruction dans l’après-midi de ce mardi 20 février. Ils pourraient être mis en cause pour homicide involontaire.
Ils auraient parlé d’autres personnes présentes ou passées dans le squat dans la nuit de vendredi à samedi dernier, mais en l’état actuel de l’enquête, et de ses difficultés liées à la quasi impossibilité d’accéder aux lieux du sinistre, ces propos sont invérifiables.
Quant à l’autopsie de la victime, initialement prévue pour lundi, elle devrait avoir lieu ce mardi.

Sur le même sujet

Itinéraire bis en Limousin : La Jonchère-Saint-Maurice

Les + Lus