“Étrange disparition”. Cette commune ne manque pas d'humour pour retrouver un panneau d'entrée de ville dérobé

Dans un communiqué publié, mardi 5 mars, sur les réseaux sociaux, la mairie d’Ambazac (Haute-Vienne) a lancé un appel à la restitution du panneau d’entrée de la ville. Un message au ton ironique, très apprécié des internautes a permis aux services techniques de récupérer le panneau disparu.

Le sujet fait grand bruit depuis le début du mouvement de protestation des agriculteurs initié en octobre 2023. Des panneaux de signalétiques retournés, parfois dérobés, pour afficher le “ras-le-bol” des manifestants. La commune d’Ambazac, dans le Limousin, n’a pas échappé au phénomène. Mais cette fois, la colère du monde agricole n'y est pour rien ! 

Dans un communiqué mis en ligne début mars sur sa page de réseau social Facebook, la ville dénonce “quelques plaisantins” qui se seraient amusés à subtiliser le panneau d’entrée de la commune. Un communiqué qui ne manque ni d'humour, ni de délicatesse :

Si le "comique du wish" qui a emprunté le panneau "Ambazac", (entrée de ville côté Saint-Priest-Taurion, avant la carrière), ne veut pas que sa "plaisanterie" tourne mal (pour lui) il peut toujours le restituer en le remettant en place, ou juste le déposer "en screen" au niveau de son panneau d'accroche, qui se languit de lui : s'il manque de temps, ou s'il est courageux, mais un brin timide, les services techniques de la ville se proposent de le réinstaller en fermant les yeux sur cet "enfantillage" malaisant pour tout le monde.

Communiqué de la ville d'Ambazac

Ironiser avant de sanctionner

Si la ville se permet de plaisanter quant à l’utilité de tels panneaux dans la vie de tous les jours (plateau à barbecue, cadeau d’enterrement de vie de garçon…), elle rappelle leur utilité et les désagréments que leur absence peut causer. “Pour information, un tel écriteau coûte entre 150 et 300€ à la collectivité”, explique la mairie dans son message.

La ville rappelle également les sanctions dans le cadre de ce délit : “Le vol de panneau d’entrée de ville est puni par la loi. Trois ans d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende selon l’article 311-3 du Code pénal.”

Le panneau retrouvé

Dérobé il y a quelques jours, le panneau a été restitué, selon la mairie, au lendemain du message... pour le plus grand bonheur des élus : "On s'est dit, tentons le coup par Facebook et ça a marché", explique Michel Jandaud, adjoint au maire en charge des travaux qui nous précise qu'il n'y aura pas de poursuite face à ce qu'il qualifie de mauvaise plaisanterie. "Je ne leur en veux pas, je les remercie d'être venus le remettre en place. Ils ont été raisonnables, ou ils ont réfléchi un peu... Ou alors, ils ont eu peur."

Ce dernier ajoute que les vols de panneaux de lieu dit ont déjà eu lieu. "Ceux-là, on ne les a jamais retrouvés en revanche."

L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité