Explosion du Macao à Limoges : le patron du bar nie avoir agi volontairement

Le 10 juin 2014 vers 23h30 le bar le Macao à Limoges explosait faisant deux blessés / © Franck Petit
Le 10 juin 2014 vers 23h30 le bar le Macao à Limoges explosait faisant deux blessés / © Franck Petit

Placé en garde à vue mardi, le patron du bar soufflé en juin dernier par une explosion a affirmé aux policiers qu'il s'agissait d'un accident. 

Par Louis Roussel

Un homme retranché qui décide de tout faire sauter, c'est la thèse la plus souvent évoquée depuis l'explosion du Bar le Macao. Le 10 juin dernier, vers 23h30, ce bar de la rue François Perrin à Limoges était entièrement détruit par une explosion.
Une affirmation que réfute le patron du bar.
Mardi lors de sa garde à vue il a indiqué n'avoir jamais eu l'intention de faire exploser l'immeuble.
Des propos relayés par son avocate. Pour maître Laëtitia Dauriac l'homme n'apprécie pas du tout d'être mis en cause et présenté comme responsable de l'accident.

Il nie toute intention volontaire, il ne peut pas être désigné comme coupable avant la fin de l'enquête et avant tout jugement.






Après son audition l'homme a été remis en liberté, rappelons qu'un sapeur pompier a été très grièvement blessé lors de l'intervention des secours. Ce sergent-chef a dû subir plusieurs opérations et souffre de séquelles importantes. Si l'enquête établit sa responsabilité du patron du bar dans l'explosion il pourrait être poursuivi pour mise en danger de la vie d'autrui.

A lire aussi

Sur le même sujet

Manifestation d'agriculteurs devant la préfecture de Dordogne

Les + Lus