Limoges : un mort dans un Ehpad à la suite d'un différend entre deux résidents

Les faits se sont déroulés début septembre à l’Ehpad des 5 sens de Landouge, qui accueille des résidents atteints de la maladie d’Alzheimer. Un pensionnaire est décédé à l'hôpital des suites de ses blessures.
L'Ehpad "Les 5 sens" à Limoges
L'Ehpad "Les 5 sens" à Limoges © France Télévisions (archives)

Un résident de l’Ehpad des 5 sens à Landouge a trouvé la mort après une violente altercation avec un autre résident, survenue le 3 septembre 2021.
Selon les premiers éléments de l'enquête, il aurait été frappé avec une canne. Il est décédé des suites de ses blessures trois jours après au CHU de Limoges.

L’auteur présumé des coups est un homme de 86 ans qui a été hospitalisé depuis en centre hospitalier psychiatrique.
Selon le procureur de la République de Limoges, Baptiste Porcher, son état de santé ne permet pas encore de l'auditionner, ni de le placer en garde à vue.

La question de la responsabilité est posée, car l'Ehpad des 5 sens, géré par la Mutualité Française, accompagne spécifiquement des personnes âgées souffrant de la maladie d'Alzheimer ou d'une démence apparentée.
Des experts psychiatres devront se prononcer pour déterminer si l'auteur des coups souffrait d'une altération de son discernement au moment des faits. En cas de réponse positive, la peine encourue (15 ans de réclusion criminelle pour coups mortels) serait réduite d'un tiers, soit 10 ans.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société faits divers