Inauguration d'un nouveau pôle d'addictologie à Limoges

Inauguration officielle du pôle d'addictologie ce 7 décembre 2017. / © F3 Limousin
Inauguration officielle du pôle d'addictologie ce 7 décembre 2017. / © F3 Limousin

Un bâtiment flambant neuf accueille, au sein du CH Esquirol, deux unités de soins pour les patients victimes d'addiction à l'alcool, mais aussi aux médicaments et aux jeux. L'accent est mis sur une prise en charge ambulatoire.

Par Gwenola Beriou

Après des travaux qui ont duré un an-et-demi, le pôle d'addictologie du CH Esquirol accueille des patients depuis le mois de septembre.

Ce nouveau bâtiment de 3300m2 a été conçu de façon à être le plus ouvert possible sur la ville.
Il possède une rue principale, une grande cour intérieure, un jardin paysager et un grand gymnase, de façon à en faire pour les patients un lieu agréable et chaleureux.

Raccourcir la phase de sevrage

Le bâtiment regroupe deux unités de soins, jusqu'ici séparées géographiquement : une unité d'hospitalisation complète de 20 lits, et une unité de soins de suite.

Partant du constat que la moitié des patients victimes de l'alcool récidivent un an après une hospitalisation complète, l'accent est mis sur la prise en charge en ambulatoire, à l'image de ce qui se fait dans les pays nordiques.
Le nombre de places en hopital de jour passe ainsi de 20 à 30.

L'objectif est de raccourcir la phase de sevrage, et de démystifier les thérapies en leur associant des activités périphériques : techniques de relaxation, activités corporelles, photolangage ou arts plastiques.

Témoignage d'un ancien alcoolique


Simon, 63 ans, Simon  n'a plus bu une goutte d'alcool depuis son arrivée dans le centre d'addictologie d'Esquirol il y a 5 mois.

Il raconte sa descente aux enfers : la mort de sa femme il y a un peu plus d'un an, sa dépression, l'alcool, la rue...

Témoignage d'un ancien alcoolique suivi à Esquirol
Simon, 63 ans, est tombé dans l'alcool après le décès de sa femme, il y a un peu plus d'un an. - F3 Limousin - Morgane Jacob et Philippe Tanger



 

Sur le même sujet

Témoignage d'un ancien alcoolique suivi à Esquirol

Près de chez vous

Les + Lus