La police alerte sur la recrudescence des conduites sans permis en Limousin

Publié le
Écrit par Nicolas Chigot

Plusieurs cas de conduites sans permis ont été relevés ces dernières semaines. Les policiers s'en inquiètent.

Il est presque minuit en cette nuit pluvieuse du 23 mai à Guéret. L'heure du crime ? Peut-être pas, mais assurément celle du délit routier. Des fonctionnaires de police profitent du calme pour installer un contrôle routier. Une voiture se présente à vive allure. De toute évidence elle n'est pas partie pour s'arrêter. Les fonctionnaires actionnent les avertisseurs sonores et lumineux. Le véhicule prend la fuite. Suivie à distance, la voiture finit par s'encastrer dans un poteau électrique. Pas de blessé heureusement, ni dans la voiture, ni sur la voie publique. Deux occupants à l'intérieur du véhicule. Une jeune fille mineure. Le conducteur âgé de 20 ans. Pas de permis, il a emprunté la voiture de son entreprise. Convoqué en septembre, il va passer un mauvais moment devant le tribunal. 

A Limoges, tiercé perdant pour deux individus. Lors d'un contrôle routier le 24 mai, un homme originaire d'Algérie de 24 ans, confesse aux agents conduire sans permis et sous l'emprise de stupéfiants. Il est en plus en situation irrégulière. Il est convoqué en septembre dans la cadre d'une procédure de plaider coupable. Le deuxième est en cours de déferrement. Egalement en situation irrégulière, il conduisait sans permis et a été l'auteur de multiples infractions et notamment un délit de fuite. Des situations qui se présentent de plus en plus souvent selon la police.

A Guéret, la police organise un contrôle routier toutes les semaines. "Ne pas croire qu'on se limite à ça. Quand une soirée est calme nous en profitons souvent pour établir un contrôle. La présence sur le terrain est ce qu'il y a de plus efficace et permet de mettre hors d'état de nuire certains délinquants routiers. Le but c'est la sécurité de tous" explique Eric Gigou directeur départemental  de la sécurité publique de Guéret.

En cette veille de pont de l'ascension, les contrôles vont se multiplier. Attention donc sur la route.