Le Centre Financier de La Poste à Limoges ne devrait pas fermer

Alors que la direction du groupe La Poste laissait entendre la semaine dernière que le Centre Financier de Limoges pourrait disparaître, les précisions apportées lors des discussions avec les syndicats mardi 8 juin semblent finalement préserver les 147 emplois.

© Matthieu Degremont - France Télévisions

Rétropédalage ou incompréhension ? La direction de La Poste assure que le Centre Financier de Limoges ne fermera finalement pas. Il va cependant se transformer en profondeur. Les 147 emplois en « Front Office », c’est-à-dire en contact direct avec les clients, devraient être réaffectés vers la Direction des paiements et la Direction des valeurs mobilières. 

Une réorganisation qui devrait intervenir d’ici 2023, et s’accompagner d’un « important dispositif de formation et de montée en compétences des équipes concernées » afin de répondre à la « numérisation croissante des usages bancaires » précise la direction dans un communiqué envoyé mardi 8 juin dans la soirée.

Une réorganisation qui interroge 

Le Mas du Loubier, un site réputé pour ses résultats, qui embauchait encore il y a deux ans 70 nouvelles personnes. Dans ce contexte, les salariés, rassemblés hier devant les locaux, ne comprennent pas une telle réorganisation. « Pourquoi fermer un centre qui à la niaque, qui à l’envie ? », s’interroge Frédéric Niguet Représentant CFDT La Poste (Services financiers du Limousin).

Les syndicats pointent surtout un manque de lisibilité et de garanties. « On suppose qu’il y a de nouvelles activités qui vont arriver, mais on n’en sait pas plus », s’inquiète Cécile Ramijeon Représentante CGT La Poste.

Pour les députés qui suivent le dossier, les marcheurs Pierre Venteau et Sophie Beaudouin-Hubière notamment, cette crise résulte en partie d’un problème de communication. Ils l’assurent eux aussi, aucun poste ne devrait être supprimé. Sophie Beaudouin-Hubière rajoute même que cette réorganisation devrait même mener à une amélioration des conditions de travail.

Les discussions entre la direction de La Poste et les organisations syndicales à l’échelle nationale doivent se poursuivre jusqu’en fin de semaine. Les employés du Centre Financier du Mas du Loubier ont quant à eux déjà déposé un préavis de grève pour le mardi 15 juin. 

 

147 employés de La Poste à Limoges craignent pour la suppression de leurs postes ©France 3 Limousin

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi économie grève social la république en marche politique