Cet article date de plus de 6 ans

Le Maire de Limoges évoque Hitler pour justifier son choix d'interdire la venue de Dieudonné à Limoges

Le maire de Limoges vient de prendre un arrêté afin d'interdire le spectacle de Dieudonné à Limoges, le 13 juin prochain.
Dieudonné en mars 2015, lors du procès de son ami Alain Soral qui comparaissait pour s'être fait photographier à Berlin devant le mémorial dedié aux juifs assassinés en Europe, alors qu'il faisait le geste de la quenelle.
Dieudonné en mars 2015, lors du procès de son ami Alain Soral qui comparaissait pour s'être fait photographier à Berlin devant le mémorial dedié aux juifs assassinés en Europe, alors qu'il faisait le geste de la quenelle. © MaxPPP
En janvier 2014, Alain Rodet avait menacé de prendre un arrêté contre le spectacle de Dieudonné, qui avait finalement eu lieu. Depuis, Emile-Roger Lombertie est devenu maire de Limoges et il vient, à son tour, de prendre un arrêté municipal visant à interdire le spectacle Dieudonné en tournée, prévu le 13 juin au Zéntih de Limoges.

Pour le maire, il ne s'agit pas d'une atteinte à la liberté d'expression. Pour justifier son choix, il fait appel à l'histoire, évoquant ainsi la seconde guerre mondiale:

"Quand Hitler a écrit Mein Kampf, beaucoup de gens l'ont lu et l'ont appliqué, ce qui a donné la Shoah. La liberté d'expression doit être réfléchie".




Le Maire de Limoges avait déjà parlé de sa volonté d'annuler ce spectacle en janvier dernier, suite à des propos tenus qu'il jugeait déplacé. Dans un billet publié en janvier, puis supprimé de sa page facebook, Dieudonné M'bala M'bala concluait par "Ce soir je me sens Charlie Coulibaly", en référence au nom du terroriste auteur de la prise d'otages de la Porte de Vincennes le 9 janvier 2015.

Arrêté municipal contre le spectacle de Dieudonné


durée de la vidéo: 00 min 29
Emile-Roger Lombertie interdit le spectacle de Dieudonné à Limoges


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
polémique société