Le 12 juin 2022, nous allons voter au premier tour des élections législatives. Voter pour élire nos députés. Ceux qui vont nous représenter à l’Assemblée Nationale. Ceux qui vont voter les lois. Des lois qui peuvent changer notre quotidien. Ce grand débat vous permet d'exprimer vos attentes. Sans hommes ni femmes politiques juste entre simples citoyens.

Ce débat, nous avons choisi de l'articuler autour de la ruralité. Et de le décliner en quatre thématiques : le pouvoir d'achat, la santé, l'environnement, la sécurité et les services publics.

Pour chaque thématique, une table ronde, trois invités. Ils vont dresser des constats, nous parler de leur situation personnelle, de leurs attentes ou encore ouvrir la conversation vers des solutions. 

Le pouvoir d'achat

Tout augmente, les carburants, l’alimentation, le chauffage… Tout augmente sauf les revenus. Et le pouvoir d’achat, qui lui, s’amenuise au point de contraindre certains à demander de l’aide.

Pour en parler :

Mireille Brechet est bénévole à la Banque Alimentaire de la Haute-Vienne depuis 22 ans : "il y a 22 ans il y avait 4000 bénéficiaires, aujourd'hui il y en a 40 000."

Pour Philippe Auvillain il faudrait créer "une sécurité sociale alimentaire," pour assurer à tous une alimentation saine et abordable. 

De son côté Marie Nacry rappelle que la Fédération Famille Rurale peut apporter des solutions aux particuliers afin de mieux maîtriser leur budget, mais également défendre les consommateurs que nous sommes tous contre les arnaques.

L'environnement

Nous vivons dans la plus belle région de France, c’est certain. Elle est belle en grande partie grâce à son environnement. Son littoral, mais aussi et surtout ses forêts, ses cours d’eau. Son côté sauvage et préservé. Mais jusqu’à Quand ?

Pour parler d'environnement :

L’une des principales conséquences des outrages faits à l’environnement depuis des décennies c’est le dérèglement climatique.

En 30 ans sur le bassin de la vienne le débit des cours d’eau a baissé de20à  30%. D’ici 2050, ce débit aura baissé de 30 à 40% supplémentaire. En 60 ans le débit de nos cours d’eau aura baissé de 70%, autant dire que beaucoup auront disparus.

La Santé

L’hôpital public est malade, les soignants sont a bout de souffle, pas assez de lits ouverts, pas assez d’effectifs, des services d’urgence qui ferment. Et en plus s’ajoute chez nous la problème des désert médicaux. 

Pour en parler :

  • Aude Vandenbavière, médecin généraliste sur le plateau de Millevache. 
  • Mathias Jardel, généraliste également qui a fait un tour de France des remplacement.
  • Hubert Hortholary qui représente les usagers au conseil de surveillance du CHU de Limoges.

La sécurité et les services publics 

Il n’y a pas que les médecins qui manquent à la campagne… Les bureaux de poste ferment, les trésoreries aussi, et les gendarmeries de même… Et pourtant on n'a jamais autant parlé d’insécurité.

Pour en parler :   

Pierre Varachaud, maire de Saint-Laurent Sur-Gorre (87), sa municipalité a repris le bureau de poste.

Cyrille Mariot-Thierry, de La Ligne Verte qui a créé un numéro unique pour renseigner et aider les creusois dans leur démarches. 

Eric Marrocq, secrétaire régional du syndicat Alliance Police pour la Nouvelle Aquitaine.

Tandis que l'on déplore la fuite des agents des services publics et les sous effectifs des forces de l'ordre. Eric Marrocq parle de "guerilla urbaine à Limoges." Des effectifs de fonctionnaires décidées en haut-lieux mais qui ne correspondent en rien aux besoin du terrain.

Des idées qui doivent être entendues par ceux qui votent les lois. Les députés. Parce que nous avons besoin de lois pour structurer toutes ces bonnes idées. On espère que vos futurs élus vous aurons entendu. Nous allons voter dans les 12 et 19 juin 2022, pour ceux qui porteront la voix de nos territoires. Notre voix à tous. Ceux qui sont sensés nous écouter, écouter les citoyens. Ecouter la ruralité.

Bon vote.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité