• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Les Francophonies en Limousin : un écho aux événements au Burkina Faso

Etienne Minoungou, artiste burkinabé de "Sony, l'avertisseur entêté", demain 12h15 au Théâtre de l'Union. / © France 3 Limousin
Etienne Minoungou, artiste burkinabé de "Sony, l'avertisseur entêté", demain 12h15 au Théâtre de l'Union. / © France 3 Limousin

Plusieurs artistes burkinabés participent au festival des Francophonies. Certains ont failli ne pas pouvoir venir à Limoges en raison du coup d'Etat survenu dans leur pays.

Par Gwenola Beriou

Depuis de nombreuses années, le Limousin noue des partenariats divers, et notamment culturels, avec le Burkina Faso.
Le festival des Francophonies accueille, chaque année, des artistes de ce pays.

Cette année, l'un d'eux, Etienne Minoungou, le directeur du festival burkinabé Les Récréâtrales, a failli ne pas pouvoir venir en raison du coup d'Etat survenu il y a une semaine à l'encontre du président Kafando.
In extremis, l'artiste a pu quitter son pays et rejoindre Limoges où il présentera demain son spectacle "Sony, l'avertisseur entêté", une lecture performance sur des textes de Sony Labou Tansi.

A travers sa présence en Limousin, il souhaite aussi poursuivre son combat et témoigner du drame qui se joue dans son pays.

Ce putsch a été perçu par les Burkinabés comme un coup de poignard sur la démocratie "



Le putsch au Burkina Faso s'invite aux Francophonies
Reportage de Franck Petit et Matthieu Dégremont. Montage de Sébastien Passelergue.





Sur le même sujet

toute l'actu musique

Grogne des avocats

Les + Lus