• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Les lettres postées en Limousin triées à Poitiers ou Clermont

© C. Descubes
© C. Descubes

Avec la fermeture du dernier centre de tri à Limoges, fin avril 2019, c’est désormais tout le courrier du limousin qui est trié soit à Poitiers, soit à Clermont, sur des plateformes industrielles.

Par Christophe Bodin

Vous postez une lettre à Limoges, pour un destinataire à Limoges, elle fera le trajet aller-retour à Poitiers pour être triée. Depuis fin avril 2019, avec la fermeture du centre de tri limougeaud, c’est la nouvelle organisation du courrier.

Depuis plus de 10 ans, les centres de tri de Guéret et de Brive avaient été fermés, avec la fermeture de celui de Limoges, le 25 avril 2019, il n’y a plus de tri postal en Limousin.
 
Les lettres postées en Limousin sont désormais triées à Poitiers ou à Clermont


La Poste a entrepris depuis longtemps une vaste réorganisation de ses services postaux, partout en France, les centres de tri disparaissent au profit des PIC, les plateformes industrielles du courrier. Une stratégie qui, pour la direction de la Poste, répond à une baisse constante du volume de lettres et une volonté de modernisation des sites de tri.

A Limoges, sur l’ancien centre de tri, 111 agents courrier sont toujours présents. Pour le moment, ils travaillent en soutien à d’autres centres de tri et traitent également du courrier qui n’a pu être acheminé (adresse incomplète ou absence de destinataire).

D’ici février 2020, il est prévu qu’une partie salariés soit réaffectés sur la nouvelle plateforme de préparation du courrier et des colis actuellement en construction, sur la zone de la Grande-Pièce, à Limoges, pour les autres, rien n'est encore établi de manière précise.

Des changements importants pour ces personnels qui s’inquiètent de leur avenir. Selon plusieurs syndicats, certains facteurs subiront des réaffectations, avec des journées de travail qui pourraient être coupées en deux, une pétition a été remise à la direction de l’ex centre de tri. Une réunion de négociation est programmée au vendredi 5 juillet 2019.
 

Sur le même sujet

Le public de La Coursive

Les + Lus