• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Le Limoges CSP en Coupe d’Europe la saison prochaine ?

Un coup de chance à ne pas laisser passer pour le président Fred Forte ? / © PHOTOPQR/L'ALSACE
Un coup de chance à ne pas laisser passer pour le président Fred Forte ? / © PHOTOPQR/L'ALSACE

C’est une annonce surprise, d’autant plus étonnante qu’elle fait suite à une saison ratée : la prestigieuse Euroleague invite le Limoges CSP pour la saison 2017-2018.

Par François Clapeau

Depuis plusieurs semaines et l’élimination du Limoges CSP des Playoffs, on pensait que le club repartirait tranquilou la saison prochaine pour une saison de Pro A avec son nouveau Staff et son équipe renouvelée.


Invitation


Mais le projet devrait être bien différent, et l’équipe pourrait bien ne pas se contenter d’affronter les adversaires du championnat de France : on a appris ce mardi 30 mai dans la soirée que l’Euroleague invitait le Limoges CSP à participer à l’une de ses compétitions, l’Euroleague elle–même, le top des coupes d’Europe, ou l’Eurocoupe, un tout petit peu moins prestigieuse mais tout de même très clinquante...


C’est pas juste ?


Une chose est sûre : non, ce n’est pas juste.

Le CSP passerait sous le nez d’équipes françaises qui ont réalisé de meilleures performances cette saison et qui, elles, ne sont pas qualifiées ou pas invitées.

Mais les dirigeants limougeauds ne devraient pas laisser échapper cette occasion.


Nouveaux plans


Le club annonce en effet dans un bref communiqué : « Le Limoges CSP va constituer ce dossier dans les plus brefs délais pour répondre à cette demande ».

De leur côté, le nouvel entraineur Kyle Milling et le nouveau directeur sportif Olivier Bourgain vont devoir revoir leurs plans : on ne construit pas une équipe d’Euroleague comme on construit une équipe de Pro A.

Il faudra des joueurs plus talentueux et plus chers. Mais grâce aux droits télé, une coupe d’Europe est aussi synonyme de rentrées financières.


Pour l’Histoire


Sur le plan sportif, il ne faudrait pas que cette qualification inespérée se termine en bérézina.

On n’en est pas là, et l’Europe représente avant tout la promesse de belles expériences, et de matchs contre les grands du continent qui marqueront à nouveau l’histoire, toujours étonnante, de ce club.

Sur le même sujet

Travaux du tourisme fluvial

Les + Lus