Limoges CSP : puisque vous partez en voyage…

Les lLimougeauds, lors de leur ultime entrainement, avant leur déplacement à Boulazac. / © France 3 Limousin
Les lLimougeauds, lors de leur ultime entrainement, avant leur déplacement à Boulazac. / © France 3 Limousin

Le Limoges CSP se déplace ce samedi soir 16 novembre à Boulazac. Un déplacement au Palio que Limoges a remporté lors de ses trois dernières venues. Un signe, alors que le club n’a toujours pas gagné à l’extérieur cette saison ?

 

Par Jean-Martial Jonquard

On ne sait si c’est le catalan qui n’est pas le fort de la presse limougeaude, ou le français qui rend la communication d’Alfred Julbe imparfaite…

Toujours est-il que ces dernières semaines, à la moindre question, le coach répondait que…oui, c’est compliqué à l’extérieur, ce n’est pas comme à Beaublanc, où l’apport du public permet (parfois aurait-il dû ajouter !) de gagner !

Et encore, à part le Clasico, n’a-t-il pas vraiment connu le Grand Beaublanc !

Mais, acceptons sa réponse… Et envisageons que les fans limougeauds fassent ce samedi le déplacement chez le voisin périgourdin, pour tenter d’être optimiste…
ITW d'Alfred Julbe et de Jerry Boutsiele
Alfred Julbe et Jerry Boutsiele, respectivement entraineur et pivot du Limoges CSP, s'expriment avant leur déplacement à Boulazac. - C Chignac, A Abalo, M Reiller


Pourtant, avant ce match, et après une énième déception ce mercredi en Eurocup à Vilnius, Alfred Julbe a légèrement changé son discours… Ce n’est plus tant le public qui manque à son équipe à l’extérieur, peut-être son incapacité à reproduire loin de sa base ce qu’elle fait (par à coup) chez elle !

Donc acte ! Limoges envisagerait de profiter de ce neuvième déplacement de la saison, le cinquième en championnat, pour enfin être victorieux loin de ses terres… !!

On ne peut que l’espérer, tant la situation du club est précaire en championnat.

Ce sera en tout cas sans peut-être, sûrement, Semaj Christon, touché à la cuisse en Lituanie, et dont la participation ne sera décidée qu’au dernier moment… Inquiétant, car même dans ses mauvais soirs, l’américain est indispensable à son éuipe. Mais puisque cette fois, c’est promis soir…
N’empêche, matou échaudé craint (cette saison) le CSP !
 

Sur le même sujet

Les + Lus