Limoges : du théâtre participatif contre le racisme, le sexisme et autres préjugés

Une troupe de théâtre s’est rendue dans des lycées du Limousin pour sensibiliser les élèves au racisme, à l’antisémitisme, ou encore à l’homophobie. Leur méthode : faire jouer les lycéens pour les confronter directement aux préjugés.
 
Ici au lycée du Mas Jambost
Ici au lycée du Mas Jambost © F3 Limousin / François Clapeau
Jeudi 4 et vendredi 5 avril, la compagnie de théâtre Le Trimaran est passée par quatre lycées de Limoges, pour une action de prévention d’un genre particulier : du théâtre participatif, pour sensibiliser les lycéens à la violence et l’intolérance.

Par petites groupes, après une courte préparation en coulisses, les lycéens sont invités à jouer, avec des comédiens, des scènes malheureusement pas si rares mettant en évidence le racisme, le sexisme, l’homophobie ou encore l’antisémitisme.

"Cela permet ensuite de susciter et d’alimenter le débat après chaque sketch", explique Christophe Cousteix, comédien. Les saynètes sont en effet suivies d’une discussion.

"On leur amène des questions qu’ils ne se posaient pas au départ, des points de vue qui viennent de l’extérieur. On leur fait surtout prendre conscience des conséquences de leurs propos ou de leur comportement."

Cette action, intitulée Graine de supporters, est en tournée nationale depuis 2006.

 
Limoges : du théâtre participatif contre le racisme, le sexisme et autres préjugés ©France 3 Limousin


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société théâtre culture antisémitisme homophobie jeunesse famille