Limoges : Monique Boulestin et le secrétaire d'Etat Jean-Baptiste Djebbari sur une même liste pour les municipales

Monique Boulestin (MRC) compte sur le soutien du secrétaire d'Etat, Jean-Baptiste Djebarri, pour attirer les électeurs d'Emmanuel Macron. / © Pascal Coussy / France TV
Monique Boulestin (MRC) compte sur le soutien du secrétaire d'Etat, Jean-Baptiste Djebarri, pour attirer les électeurs d'Emmanuel Macron. / © Pascal Coussy / France TV

Monique Boulestin a tenu son premier meeting de campagne, ce vendredi soir. A la tête d'une liste d'union entre le MRC et LREM, elle compte sur le soutien du secrétaire d'Etat aux transports Jean-Baptiste Djebbari pour ravir la mairie de Limoges à Émile Roger Lombertie (LR).

Par H.L.

Comme un symbole. A l'intérieur de l'espace Simone Veil, Monique Boulestin tient meeting aux côtés du secrétaire d'Etat aux Transports, Jean-Baptiste Djebarri, pour sceller leur alliance en vue des municipales à Limoges. Dehors, des dizaines de policiers et CRS contiennent les opposants à la réforme des retraites venus jouer les trouble-fêtes, certains armés de casseroles et de sifflets.

Le tintamarre des manifestants n'a pas empêché la tête de liste, Monique Boulestin, de célébrer son union avec la majorité présidentielle. Pour autant, le débarquement d'une centaine de mécontents augure une campagne difficile pour cette candidate surprise.

Afin d'asseoir la légitimité de la liste MRC-LREM, Jean-Baptiste Djebarri a déroulé son thème phare : le désenclavement de Limoges. Le secrétaire d'Etat aux Transports a, une fois de plus, mis l'accent sur le dossier concernant le projet d'autoroute concédée entre l'ex-capitale régionale et Poitiers.
La tête de liste a, elle aussi, insisté sur son ambition première, que "Limoges retrouve sa place de métropole". Monique Boulestin a profité de sa première prise de parole pour esquisser certains axes de campagne : la transition écologique, la jeunesse et l'éduction, le développement écomique et l'autonomie des personnes âgées.

Tandis qu'Emile Roger Lomberti (LR) part ultra-favori pour ces élections municipales, Monique Boulestin doit encore constituer sa liste. Pour l'heure, seuls sept collistiers ont été présentés, dont le secrétaire d'Etat Jean-Baptsite Djebarri.
Si l'on ignore encore la place qu'il occupera sur la liste, le membre du gouvernement a promis de revenir tous les week-ends à Limoges pour faire campagne et apporter son soutien à Monique Boulestin.
 

Sur le même sujet

Les + Lus