Limoges : le quartier de la Bastide entre doute et espoir

Désenclaver et faire revivre un quartier sensible : c'est l’enjeu des travaux qui ont débuté à la Bastide, au nord de Limoges. Mais en attendant, les commerces ferment les uns après les autres, et ceux qui restent sont inquiets.

Désenclaver et faire revivre un quartier sensible : c'est l’enjeu des travaux qui ont débuté à la Bastide, au nord de Limoges. Mais en attendant, les commerces ferment les uns après les autres, et ceux qui restent sont inquiets. 

Un projet de rénovation urbaine est lancé dans le quartier de la Bastide, par la mairie de Limoges.
Plusieurs tours sont actuellement désamiantées avant d’être déconstruites au printemps.
En avril et en mai, tous les commerçants devront déménager dans des préfabriqués. Les travaux vont s'étaler sur 3 ans.
Mais en attendant les commerces actuellement présents dans le quartier ferment les uns après les autres.

Projet séduisant


Sur le papier, le projet est pourtant séduisant : une entrée de quartier plus aérée, un pôle de services avec les médecins, la pharmacie, ou encore une maison du département, et un nouveau centre commercial.
Mais cela, c'est pour 2019.

Aujourd'hui, la galerie commerçante a triste mine.
Ces derniers mois, la boulangerie, le coiffeur, le cabinet dentaire et l'épicerie ont fermé leurs portes.
Certains habitants ont même préféré quitter le quartier.

Incertitude


Ceux qui restent redoutent les prochains mois : le patron du bureau de tabac se demande dans quelles conditions il pourra retrouver un commerce après les travaux, et les médecins ne savent pas encore exactement sur quelle période ils devront partir dans les préfabriqués.

Au-delà des bâtiments, un autre chantier s’est ouvert pour la mairie : construire de la confiance avec les habitants et les commerçants.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité