Limoges : Smuggler en difficulté ?

© André Abalo
© André Abalo

Par un communiqué de presse en date du 24 mai 2016, la ville de Limoges annonce qu'elle a décidé d'accorder un étalement des loyers pour les ateliers de la marque de prêt-à-porter Smuggler. La région aussi, viendra soutenir l'entreprise en partenariat avec les banques et les actionnaires. 

Par Hélène Abalo

Faut-il se rendre au chevet de Smuggler ? La marque de prêt-à-porter basée à Limoges reçoit cet après-midi, 24 mai 2016, la visite d'Alain Rousset, président de la région ALPC.
Dans le même temps, la mairie de Limoges fait savoir qu'elle a accordé un délai de paiement des loyers des ateliers d'assemblage.

Une décision qui fait suite à une demande de Fabrice Gautier, directeur général des sociétés " France confection" et "France Pantalon" qui fabriquent les costumes pour la marque Smuggler. La ville estime cette aide accordée à 20 500 euros.

Smuggler évoque, selon la mairie de Limoges, "une impasse de trésorerie passagère liée à une mauvaise conjoncture de la consommation". Emile-Roger Lombertie (LR) demande par ailleurs à la région et à l'agglomération de Limoges de prendre leurs responsabilités quant au soutien économique dont pourrait avoir besoin l'entreprise de confection.

Prêts de restructuration

Alain Rousset était donc en visite sur le site ce mardi. Le président d'ALPC est conscient des difficultés passagères de Smuggler : "Mais ce n'est pas une raison pour l'entreprise coule" a-t-il déclaré. Pour lui, la région viendra donc en soutien en partenariat avec les banques et les actionnaires par le biais d'un prêt de restructuration (de 200 000  à 300 000 euros) et c'est une évidence : 
La région soutient Smuggler
Alain Rousset a annoncé que ALPC viendra en aide à Smuggler qui rencontre des difficultés passègres de trésorerie via un prêt de restructuration.  - France 3 Limousin - Philippe Mallet, Nassuf Djailani

Smuggler bénéficie d'une certaine renommée dans le monde du prêt-à-porter avec la fabrication de costumes haut de gamme. La marque a même été choisie pour fournir les "uniformes" du comité d'organisation de la Ville de Paris pour l'Euro 2016 et a reçu à plusieurs reprises le soutien d'Arnaud Montebourg, ambassadeur du "Made in France".

A lire aussi

Sur le même sujet

Pas 10 mais 500 nouveaux élèves dans les écoles des Pyrénées-Atlantiques

Les + Lus