Manif de policiers devant la préfecture de Limoges

Les policiers de Limoges, en tenue civile et sur leur temps de repos, ont de nouveau manifesté contre la nouvelle organisation de leur temps de travail. Des nouveaux plannings qui ne sont pas plus que les précédents, selon les syndicats, compatibles avec une vie familiale normale.

Les policiers de Limoges ont manifesté à l'appel des syndicats FO et SPG, devant la préfecture de la Haute-Vienne,  afin de dénoncer leur conditions de travail.

L'Europe a reconnu que le cycle actuel de travail des policiers n'était pas compatible avec une vie de famille et impose désormais de nouvelles normes de travail.
Problème, la nouvelle organisation de leur planning ne leur convient pas davantage. Mardi après-midi 3 janvier 2017 c'était leur 3e manifestation en 3 semaines

Seulement 8 week-ends par an


Les représentants syndicaux expliquent que les policiers limougeauds n'ont que 8 week-ends libres par an, ils militent pour "le vendredi fort", c'est-à-dire une refonte de leur planning qui leur permettrait d'avoir une vie de famille plus équilibrée et d'être plus efficaces au travail.

Un tract remis au préfet et au directeur départemental de la police


Mais le préfet et le directeur départemental de la police ne souhaitent pas mettre en place cet aménagement. Les policiers leur ont remis un tract expliquant leur position et les avantages de celle-ci alors que les deux hommes étaient réunis pour un comité technique à la préfecture.
©france 3

 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité