Manifestations dispersées en ce 1er mai 2017

Près de 2000 personnes dans les rues de Limoges selon la CGT, des cortèges à Brive, Tulle ou encore Guéret. De nombreux slogans anti-FN, mais pas de mouvement unitaire à 6 jours du second tour de la présidentielle.

Entre 1500 et 2000 personnes ont manifesté ce matin dans les rues de Limoges pour célébrer la traditionnelle fête des travailleurs du premier mai. Un défilé dans un contexte particulier après les bons résultats du Front National il y a une semaine lors du premier tour de l'élection présidentielle. Intervenants: 1/ Arnaud Raffier, secrétaire union départementale CGT87 2/ Stépahne Lajaumont, responsable Front de Gauche, Ensemble 87
Le 1er mai 2002, suite à la surprise de la présence de Jean-Marie Le Pen au second tour de la présidentielle, près de 30 000 personnes avaient défilé dans les rues de Limoges dans un cortège unitaire.

Rien de tel cette année, où il n’y avait « que » 2000 personnes, selon la CGT, un chiffre un rien supérieur il est vrai à l’an dernier.
Une manifestation clairsemée et sans mouvement unitaire.
Une manifestation clairsemée et sans mouvement unitaire. © Pascal Coussy


Une manifestation à laquelle n’a pas souhaité prendre part, entre autre, la CFDT, en désaccord avec la CGT de ne pas appeler explicitement à voter Emmanuel Macron lors du second tour du dimanche 7 mai.

A noter qu’une importante délégation des salariés de GM&S Industry était dans le cortège.

Une manifestation à l’issue de laquelle une cinquantaine de sympathisants du mouvement de Jean-Luc Mélenchon "La France Insoumise"  s’est retrouvée dans les jardins du champ de juillet.
Au programme un pique-nique entre citoyens teinté, forcément,  de réflexions politiques.
Le pique-nique des "Insoumis" au champ de Juillet à Limoges
Le pique-nique des "Insoumis" au champ de Juillet à Limoges © France 3 Limousin

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social économie société manifestation