Première mondiale à Limoges : la société Isorg reçoit une certification du FBI pour un capteur d'empreintes digitales

Dans un marché de la biométrie en plein boom, la société Isorg, basée à Ester Technopole à Limoges, vient de recevoir la certification du FBI pour sa technologie de pointe, utilisée sur des capteurs d'empreintes digitales.

Le capteur d'empreintes digitale d'Isorg a obtenu la certification du FBI en mars 2021.
Le capteur d'empreintes digitale d'Isorg a obtenu la certification du FBI en mars 2021. © France Télévisions

Ce n'est pas la dernière bande-annonce d'un film d'espionnage, mais bien l'histoire du belle réussite technologique. La société Isorg, basée à Limoges, peut s'enorgueillir d'avoir obtenu une certification du FBI, le service fédéral de renseignement intérieur des Etats-Unis, pour un capteur d'empreintes digitales.

Cette certification lui ouvre ainsi les portes du marché mondial de la sécurité. Délivrée officiellement le 2 mars 2021, cette validation intervient après une batterie de tests, réalisée par la Division des services d’information sur la justice pénale du FBI pendant plus de 6 mois.  

La certification du capteur digital d'Isorg sur le site internet du FBI.
La certification du capteur digital d'Isorg sur le site internet du FBI. © https://www.fbibiospecs.cjis.gov/certifications

Il s'agit d'un objet de la taille d'un doigt, de faible épaisseur et robuste, qui peut être inséré dans un appareil transportable. "Au lieu d'avoir un gros bloc comme ceux que l'on peut voir dans les aéroports pour venir prendre les empreintes digitales des voyageurs, on va se retrouver avec un format comparable à celui d'un smartphone", nous explique Nicolas Bernardin, responsable du développement commercial d'Isorg.

"Le FAP 10 d’Isorg dispose de la certification pour une authentification à un doigt, sur une surface comprise entre 1,27 et 1,65 cm (0,5 et 0,65 pouces). La société prévoit de faire certifier par le FBI des modules de biométrie de plus grande surface, allant jusqu'à quatre doigts (FAP 60) et offrant un rapport qualité-prix très avantageux" est-il précisé dans le communiqué de presse. 

 

►Le reportage de Gwénola Bériou et Édouard Merlo pour France 3 Limousin

Certification du FBI pour un capteur d'empreintes digitales

Made in Limoges

Le module FAP 10 (Fingerprint Acquisition Profile - profil d'acquisition d'empreintes digitales) est fabriqué dans l'usine créée par Isorg, à Limoges, en 2016. Mille mètres carrés, salles blanches ultra aseptisées.

La technologie utilisée est celle de l'électronique organique, qui s'apprête donc à intégrer le marché mondial de la biométrie.

"Les principales applications de cette technologie, sur laquelle nous avons besoin de cette certification FBI, sont des applications de contrôles aux frontières avec des empreintes que l'on vient croiser avec votre passeport biométrique", détaille Jean-Yves Gomez, PDG d'Isorg.

Les capteurs créées par Isorg seront intégrer dans les smartphones de demain.
Les capteurs créées par Isorg seront intégrer dans les smartphones de demain. © Isorg


Ces capteurs seront aussi présents dans nos smartphones de demain, avec une prise d'empreintes sur grande surface, multidoigts, pour plus de sécurité. Même si la crise sanitaire a retardé leur commercialisation."Le Covid a été très impactant, car nos client sont essentiellement en Asie et aux États-Unis".

Nous n'aurons pas de précision sur les marques avec lesquelles Isorg a passé des contrats, mais ces capteurs seront intégrés dans des produits qui seront commercialisés en 2022. La production de masse devrait être lancée à l'automne 2021, avec des créations d'emplois à la clé, sur le site de Limoges.
 

via GIPHY

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
technologies économie