Cet article date de plus de 5 ans

Preuve d'amour : elle lui donne un rein

Ils entreront au CHU de Limoges ce 23 juin 2015. Jean-Louis va recevoir une greffe de rein. Un don de son épouse pour qu'ensemble ils tentent de retrouver une vie normale. Nous les avons rencontrés quelques jours avant le grand jour, chez eux, à Saint-Just-le-Martel (87).
Marie-Claude et Jean-Louis Janicot
Marie-Claude et Jean-Louis Janicot © F3Limousin
Alors que le 22 juin était la journée nationale du don d'organe, c'est aujourd'hui, 24 juin, que Marie-Claude Janicot et son mari Jean-Louis entrent à l'hôpital. Demain, ils vont vivre une expérience rare et généreuse : Marie-Claude va donner l'un de ses reins à son époux. Un peu d'appréhension forcément, mais surtout beaucoup d'espoir pour ce couple qui aspire à retrouver une vie normale. 
Jean-Louis est insuffisant rénal, il vit sous dialyse. Le don de son épouse c'est comme une résurrection : "C'est une preuve d'amour" confie-t-il.

durée de la vidéo: 01 min 56
Un don d'organe comme cadeau


Dites oui ou dites non, mais dites-le !

En France,  20 000 patients étaient en attente de greffe à la fin de l'année dernière. Les donneurs sont rares. Le rein est un organe que l'on peut donner de son vivant.
Si vous souhaitez être donneur d'organe(s) après votre décès, faites connaître votre choix à vos proches, cela facilitera les démarches des équipes médicales. Dans le cas contraire, échanger également avec votre famille, mais il est aussi possible de s'inscrire sur le registre nationale des refus en téléchargeant ce formulaire : 

Formulaire d'inscription sur le registre national des refus (don d'organes)




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société solidarité