Cet article date de plus de 5 ans

Traversée des villes à 90 km/h sur autoroute : c'est déjà le cas à Limoges

Ségolène Royal a annoncé le 24 août 2015 que la vitesse sur les autoroutes dans la traversée des villes pourra être limitée à 90 km/h par arrêté préfectoral à la demande des maires. À Limoges, c'est déjà le cas depuis le mois d'avril.

© F3Limouin
C'était une demande du maire de Valence (Drôme) et la ministre de l'écologie lui donne raison. Ségolène Royal a déclaré le 24 août 2015 que désormais, les maires pourront demander aux préfets de réduire la vitesse sur les portions d'autoroutes qui traversent les villes. Cette limitation à 90 km/h a pour principal objectif de réduire la pollution. "Il faut que les circonstances de pollution soient remplies" a précisé la ministre.
Au total, une quinzaine de villes dont Tours (Indre-et-Loire), Lyon (Rhône), Strasbourg (Bas-Rhin) ou encore Toulon (Var) pourraient être rapidement concernées. 


Déjà une réalité à Limoges

A Limoges, la traversée de la ville est déjà limitée à 90 km/h (80 km/h pour les poids-lourds) depuis le printemps 2015, mais la pollution n'était pas alors le principal argument : cette décision avait été prise après une série d'accidents survenus sur ce tronçon entre les échangeur 32 et 34.  Dans la traversée de Limoges, l'autoroute A20 est devenue au fil du temps une voie urbaine très fréquentée (52 000 véhicules/jour) permettant de contourner le centre-ville.

VIDEO - Le reportage de France 3 Limousin le 18 avril 2015
durée de la vidéo: 01 min 08
Limitation de vitesse sur l'A20 à Limoges

Intervenant :
Pierre Nicolas
Chef de centre DIR Centre-Ouest
Equipe :
Marine Guigné, Rodolphe Augier, Antonio Dos Santos

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité routière société sécurité environnement autoroute économie transports