Un cambrioleur soupçonné d’agir pour un réseau condamné à un an de prison

Photo d'illustration / © Pierre HECKLER - Max PPP
Photo d'illustration / © Pierre HECKLER - Max PPP

Ramiz Dubovici a été reconnu coupable d’une dizaine de cambriolages, commis principalement en Limousin, entre 2012 et 2014. Le tribunal de Limoges l’a condamné à un an de prison, estimant qu’il était le maillon d’un réseau mafieux.

Par Christophe Bodin

Le voleur  se nomme Ramiz Dubovici, il est né à Pristina au Kosovo. Arrivé en France en  2004 pour fuir la guerre il naviguera entre les petits boulots non-déclarés, il sera aussi bénévole au Secours Populaire, en qualité de chauffeur.

Victime ou maillon du réseau ?

En 2012, il bascule dans la délinquance et commet une première série de cambriolages. Cette même année, il se rend à la police pour dénoncer le harcèlement dont il serait victime de la part d’un réseau mafieux originaire du Kosovo. Il raconte avoir reçu des coups.
En 2014, nouvelle série de cambriolages. Des larcins effectués à nouveau sous la menace d’un mystérieux réseau, c’est en tout cas ce qu’il prétend devant le tribunal. Le procureur voit les choses d’un point vue très opposé. Pour le magistrat, Ramiz Dubovici est bien sous la coupe d’un réseau, mais il est un maillon.

Un préjudice financier de 50 000 €

Le préjudice financier des 11 cambriolages se monte à 50 000 euros. Mais les victimes, des particuliers, mettent en avant le préjudice moral lié au fait que parmi les bijoux dérobés, nombreux sont ceux qui avaient une histoire familiale.Le tribunal correctionnel de Limoges a suivi le procureur. Le voleur devra indemniser ses victimes, il passera également un an derrière les barreaux.

Sur le même sujet

Les + Lus