Un homme s'est tué en se jetant de la station de traitement de l'eau de la Bastide, à Limoges

Publié le Mis à jour le

Lundi 17 novembre, un fonctionnaire de 40 ans a mis fin à ses jours en sautant de la station de traitement de l'eau, haute d'une trentaine de mètres.

Un père de famille de 40 ans a mis fin à ses jour dans les environs de 10h30, lundi 17 novembre, en sautant de la la station de traitement de l'eau de Limoges. Il travaillait comme agent de maîtrise au bureau de l'eau et de l'assainissement et était engagé par Limoges Métropoles. Au niveau professionnel, tout semblait bien se passer d'après ses collègues. Même l'évaluation qu'il avait faite la semaine précédente était bonne.



En revanche, le quadragénaire connaissait une période difficile du point de vue personnel. Il venait de divorcer ou était en instance de divorce et ne voyait ses deux enfants que par intermittence. Il venait d'ailleurs de passer le week-end avec eux. Un quotidien lourd à porter dont il avait fait part à ses collègues et qui l'avait amené à consulter un psychologue du travail. 



Une cellule psychologique a été mise en place dès le début d'après-midi grâce à l'intervention de deux psychologues du Centre hospitalier d'Esquirol.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité