Les vacances c'est toujours du plaisir, mais en cas d'urgence, il faut savoir réagir. Voici, en vidéo, les bons conseils du docteur Dominique Cailloce, chef de service du SAMU 87 pour éviter les dangers et savoir quoi faire en cas de problème. Une urgence, un doute ?  Appelez le 15, vous en parlerez avec un médecin.

 

Sommaire


►Les coups de soleil
►Les accidents de tondeuse
►Les accidents de barbecue
►Les tiques et la maladie de Lyme
►Les noyades
►Les piqûres ou de morsures 
►Les accidents d'engins agricoles




 

Les coups de soleil

►Chaud, très chaud

 Un coup de soleil, ce n'est pas très grave. La peau va peler. Nous avons tous eu un jour, un coup de soleil. Le problème, c'est que ce phénomène entame ce qu'on appelle notre capital soleil et donc nous expose davantage aux cancers de la peau et ça, c'est dangereux. Et puis il y a le coup de chaleur : réaliser un effort physique en pleine canicule ou s'exposer de manière vraiment importante au soleil. 


Appelez le 15, vous en parlerez avec un médecin. 

►Les symptômes

déshydratation intense
maux de tête
fatigue
crampes musculaires
respiration rapide, surtout chez les enfants
 
​​​​​​​

via GIPHY

►Ce qu'il faut faire

Ne pas s'exposer de façon trop prolongée au soleil
Éviter les efforts intenses
Appeler les secours en cas de malaise ou de perte de connaissance
 
Appelez le 15, vous en parlerez avec un médecin.


​​​​​​​​​​​​​​
© pixabay
© pixabay

Les accidents de tondeuse

►Attention, ça coupe ! 

Les accidents de tondeuses concernent les adultes et les enfants. Les blessures que l'on observe sont souvent des blessures des extrémités, c'est-à-dire les orteils, les pieds, voire les mains.
Ce sont des blessures qui peuvent être importantes, hémorragiques, et qui vont mettre en jeu ce qu'on appelle le pronostic fonctionnel : "Est-ce que je vais pouvoir me servir de mes doigts de mes mains; est-ce que je vais pouvoir remarcher ?" 

 


Appelez le 15, vous en parlerez avec un médecin. 

►Comment réagir ?

Appelez les secours en priorité en cas de plais très hémorragique. Le médecin régulateur du SAMU sera à même de vous donner des conseils : pansement compressif, point de compression ou éventuellement un garrot. 

►Ce qu'il ne faut pas faire

Ne jamais emmener la victime directement à l'hôpital par ses propres moyens, surtout si c'est un enfant. Les secours sont là pour ça. Si le blessé doit être transporté à l'hôpital, le SAMU le prendra en charge, en toute sécurité. 
 

►A retenir

Respectez les consignes de sécurité et d'utilisation des engins agricoles comme les tondeuses. Stoppez la tondeuse pour toute manipulation. Eloignez les enfants lorsque vous tondez votre pelouse. 

 
Appelez le 15, vous en parlerez avec un médecin.
© Image par Karolina Grabowska de Pixabay
© Image par Karolina Grabowska de Pixabay

Les accidents de barbecue

►Quel danger ?

Les brûlures estivales sont liées majoritairement à l'utilisation d'un barbecue ou des feux de broussailles. Le plus fréquemment, il s'agit d'une personne qui rallume le feu en y jetant un produit inflammable. Le retour de flamme est extrêmement dangereux.
Les brûlures touchent généralement le visage, le thorax et les membres supérieurs. Les flammes lèchent les parties du corps exposées.
 

► Comment réagir ?

Se retirer rapidement
Si les vêtements sont en flamme, les éteindre en étouffant le feu avec une couverture
Ne surtout pas bouger (ne pas courir comme on le voit parfois au cinéma)

La règle des trois 15

Sur des brûlures peu étendues (moins de 15 % de la surface du corps), il faut appliquer la règle des trois 15 :
  • 15 minutes sous l'eau
  • A 15 degrés
  • Appeler le 15
Sur des brûlures plus étendues, attention au risque d'hypothermie majeure. Un seul réflexe : appelez le 15, vous en parlerez avec un médecin.
 

► Prévention

Allumer votre barbecue avec des produits dédiés et spécifiques, pas avec un produit liquide inflammable. Vous pouvez aussi préférer la plancha, mais ça n'a pas le même goût !

 
© Image par skeeze de Pixabay
© Image par skeeze de Pixabay

►La p'tite bête

Vous n'allez pas vous faire piquer par une tique en ville. On trouve ces bestioles dans les campagnes. Elles s'agrippent sur les parties découvertes du corps avec une préférence pour les jambes. 

►Comment réagir ?

Quand vous rentrez d'une promenade en forêt ou à la campagne et que vous vous êtes baladés dans des herbes hautes, vérifiez que vous n'avez pas de petites bestioles accrochées à vos jambes.
 
Si c'est le cas, il faut retirer l'insecte mais avec précaution, de préférence avec un tire tique. Il ne faut pas que la tête reste accrochée à votre corps.
 
 

►Quel danger ?

Si vous avez été piqué, vous avez en fait été mordu par la tique qui a aspiré votre sang. Il convient donc de surveiller son état général. Il peut y avoir des signes visibles au niveau de la morsure mais ce n'est pas systématique.

La maladie de Lyme est transmise par une tique infectée par une bactérie (Borrelia burgdorferi). 

En cas de fièvre, de frissons, de douleurs articulaires. Consultez votre médecin traitant en lui précisant que vous avez été piqué par une tique. Les symptômes peuvent apparaître plusieurs mois après la morsure. 

A noter que les tiques peuvent également transmettre d'autres maladies infectieuses. 

Appelez le 15, vous en parlerez avec un médecin.
 

 
© via Pixabay
© via Pixabay

La noyade


La noyade, c'est lorsque le baigneur est incapable de se maintenir à la surface de l'eau, soit parce qu'il ne sait pas nager, soit parce qu'il a fait un malaise dans l'eau, soit parce qu'il est très alcoolisé. Une noyade peut être très discrète. On distingue plusieurs types de noyades : 
  • l'aquastress : quelqu'un qui a bu la tasse mais il n'y a pas d'eau dans les poumons. Sans gravité. 
  • de l'eau dans les poumons : toux persistante. Les problèmes peuvent survenir quelques heures ou même quelques jours plus tard. A surveiller.
  • la perte de connaissance avec coma. Urgence.

Appelez le 15, vous en parlerez avec un médecin.
 

►Comment réagir ? 

sortir la victime sans mettre sa vie en danger
appeler les secours
en cas de perte de connaissance (sans reprise de conscience), commencer les manoeuvres de réanimation. Insufflation si on maîtrise, mais dans tous les cas, débuter le massage cardiaque: appuyer sur la poitrine de la victime a une fréquence de plusieurs fois par seconde pour relancer la circulation artificielle
Appelez le 15, vous en parlerez avec un médecin.

►Ce qu'il faut retenir

La surveillance des enfants
On ne laisse pas un  enfant en bas âge seul,  près d'un milieu aquatique (près d'une piscine ou d'un étang, une mare.  Un enfant peut se noyer dans 50 cm d'eau

Et les adultes ? 
ne pas surestimer ses forces : si vous sentez fatigué, sortez de l'eau
ne pas se précipiter dans l'eau alors qu'on vient dorer au soleil pendant deux heures, qu'on a pris le petit rosé avec le barbecue : risque de choc thermique, de perte de connaissance et donc risque de noyade.
Chaque année en France, les noyades accidentelles provoquent environ 1 000 décès. En 2018, 1 649 noyades accidentelles (84% du total des noyades) avec une proportion de noyades fatales de 25% ont été recensées.  Cette augmentation s’observe surtout chez les moins de 13 ans. 
 
  • 44% des noyades accidentelles ont eu lieu en mer (dont 40 % de décès)
  • 31% en piscine tous types confondus (dont 17 % de décès)
  • 22% en cours d’eau ou plan d’eau (dont 40 % des décès)
  • 4% dans d’autres lieux (baignoires, bassins, etc.) dont 3 % de décès 
 

 

Le plongeon

Chaque année, les services d'urgences accueillent des victimes d'un plongeon dangereux. Lorsqu'une personne plonge alors qu'il n'y a pas assez d'eau, la tête touche le fond. Ces victimes souffrent généralement de lésions aux cervicales qui peuven entraîner une tétraplégie, c'est-à-dire une paralysie des membres supérieurs et inférieurs. 

►L'alcool, un facteur de risque supplémentaire

Les victimes de ces plongeons dangereux sont principalement de jeunes adultes et l'alcool est souvent un facteur de risque : l'alcool multiplie par 10 le nombre de noyades. 
 

►Comment réagir ?

C'est logique, mais avant de plonger, vérifier qu'il y a suffisamment de fond. Ne surestimez pas vos forces. 
Si vous êtes témoin d'un tel accident, sortez la victime de l'eau pour éviter la noyade mais faites attention à ne pas trop bouger sa tête et la colonne vertébrale. Idéalement, il faut se placer derrière la victime pour pouvoir l'allonger doucement au sol, car le risque serait d'aggraver d'éventuelles lésions. 

Appelez le 15, vous en parlerez avec un médecin.
 

 

 

 

La leptospirose

 



Dans les mares et les étangs, attention à la leptospirose transmise par les rongeurs qui fréquentent ces points d'eau. 

► Les symptômes 

  • fièvre
  • problèmes articulaires
Aide votre médecin traitant à poser un diagnostic en lui précisant la date et le lieu de votre dernière baignade. 

Une urgence, un doute ?  Appelez le 15, vous en parlerez avec un médecin
© Image parskeeze de Pixabay
© Image parskeeze de Pixabay

Les piqûres

► Qui pique ?

Les hyménoptères, ce sont les guêpes, les abeilles, les frelons asiatiques. On ne fait pas de différence, si ce n'est pour le frelon asiatique qui a un dard beaucoup plus grand, les piqûres sont beaucoup plus douloureuses.  

► Les allergies

Les gens appellent le SAMU parce qu'ils ont peur de développer une allergie ou ils sont déjà en train de développer une allergie.
 
Soit on sait qu'on est allergique et il existe alors des mesures de prévention comme les stylos d'adrénaline. Le patient connaît alors la procédure et s'injecte lui-même le médicament.
Soit on ne sait pas qu'on est allergique.

► Les symptômes

Si les signes apparaissent très tôt après la piqûre, c'est une allergie potentiellement grave. Dans ce cas, cette allergie peut être mortelle.
Si vous avez une rougeur qui apparaît une heure après la piqûre, c'est une réaction moins grave.
 
  • Urticaire
  • Rougeurs
  • Problèmes respiratoires
  • Démangeaisons
  • Crampes intestinales
Si vous développer ces symptômes, appelez le 15, vous en parlerez avec un médecin.
 

► Conseils

  • Eviter de se faire piquer !
  • Ne jamais se séparer de son stylo d'adrénaline lorsqu'on est allergique.

 
© Image partdfugere de Pixabay
© Image partdfugere de Pixabay

Les morsures

 ► Qui mord ?

Les morsures les plus fréquentes sont des morsures de couleuvre ou de vipère.
 

►Les symptômes

  • Malaise général
  • Douleur
  • Rougeurs
  • Problèmes respiratoires
 

►Conseils

  • Eviter tout effort physique immédiatement.
  • Ne pas inciser
  • Ne pas sucer
  • L'efficacité de la seringue qui aspire le venin n'est pas prouvée. Elle pourrait même favoriser la diffusion du venin.
  • Ne jouez pas les MacGyver avec votre couteau. 
  

via GIPHY


 Appelez le 15, vous en parlerez avec un médecin.
© pixabay
© pixabay

Les accidents d'engins agricoles

►Quel danger ? 

Vous imaginez l'enfant qui en vacances chez son grand-père, qui voit un superbe tracteur rouge et vert, c'est un bel engin, donc il n'a qu'une envie c'est monter dessus
Aux urgences, il n'est pas rare que des médecins soignent des enfants qui ont chuté d'un tracteur ou d'une remorque et, qui sont passés sous les roues... "Tous les ans, nous assistons à des drames" commente le docteur Dominique Cailloce, chef de service du SAMU 87. Beaucoup d'engins agricoles sont anciens, dépourvus de système aux normes et qui n'ont même pas d'arceau de sécurité. Même pour un adulte, ce type d'engins est dangereux. 
 
 

►Quel comportement adopter ?

C'est le b.a.-ba : la prudence. Un tracteur, ce n'est un endroit pour un enfant, même si c'est ludique. "On peut concevoir que sur des tracteurs sécurisés, avec les cabines insonorisées, mais même dans ces circonstances, c'est très limite."
Un tracteur n'est pas un jouet. 
 

Les accidents de tracteurs sont la première cause de décès accidentel en milieu agricole. 23 % ont lieu sur le réseau routier, 73 % dans les champs ou dans la cour de ferme selon Agriavis. Chaque année en France, selon Agrisur, ce sont 50 accidents mortels de ce type qui surviennent. 
 

Une urgence, un doute ?  Appelez le 15, vous en parlerez avec un médecin.