Vacances sans urgences : les noyades

Les vacances c'est toujours du plaisir, mais en cas d'urgence, il faut savoir réagir. Pendant tout l'été, retrouvez les conseils d'un médecin pour éviter les dangers. 
Des fiches pratiques à emporter partout avec vous !
►Les noyades

Par Hélène Abalo

Les bons conseils du docteur Dominique Cailloce, chef de service du SAMU 87



Une urgence, un doute ?  Appelez le 15, vous en parlerez avec un médecin.

Les noyades

Vacances sans urgences : les noyades
Pendant tout l'été, suivez les conseils du docteur Dominique Cailloce, chef de service du SAMU de Haute-Vienne, pour passer des "Vacances sans Urgences". aujourd'hui : les noyades -  Auteurs : François Clapeau et André Abalo

►Quand parle-t-on de noyade ?

La noyade, c'est lorsque le baigneur est incapable de se maintenir à la surface de l'eau, soit parce qu'il ne sait pas nager, soit parce qu'il a fait un malaise dans l'eau, soit parce qu'il est très alcoolisé. Une noyade peut être très discrète. On distingue plusieurs types de noyades : 
  • l'aquastress : quelqu'un qui a bu la tasse mais il n'y a pas d'eau dans les poumons. Sans gravité. 
  • de l'eau dans les poumons : toux persistante. Les problèmes peuvent survenir quelques heures ou même quelques jours plus tard. A surveiller.
  • la perte de connaissance avec coma. Urgence.

Appelez le 15, vous en parlerez avec un médecin.
 


►Comment réagir ? 

  • sortir la victime sans mettre sa vie en danger
  • appeler les secours
  • en cas de perte de connaissance (sans reprise de conscience), commencer les manoeuvres de réanimation. Insufflation si on maîtrise, mais dans tous les cas, débuter le massage cardiaque : appuyer sur la poitrine de la victime a une fréquence de plusieurs fois par seconde pour relancer la circulation artificielle

Appelez le 15, vous en parlerez avec un médecin.


►Ce qu'il faut retenir


La surveillance des enfants
On ne laisse pas un  enfant en bas âge seul,  près d'un milieu aquatique (près d'une piscine ou d'un étang, une mare.  Un enfant peut se noyer dans 50 cm d'eau

Et les adultes ? 
  • ne pas surestimer ses forces : si vous sentez fatigué, sortez de l'eau
  • ne pas se précipiter dans l'eau alors qu'on vient dorer au soleil pendant deux heures, qu'on a pris le petit rosé avec le barbecue : risque de choc thermique, de perte de connaissance et donc risque de noyade

Chaque année en France, les noyades accidentelles provoquent environ 1 000 décès. En 2018, 1 649 noyades accidentelles (84% du total des noyades) avec une proportion de noyades fatales de 25% ont été recensées.  Cette augmentation s’observe surtout chez les moins de 13 ans. 
 
  • 44% des noyades accidentelles ont eu lieu en mer (dont 40 % de décès)
  • 31% en piscine tous types confondus (dont 17 % de décès)
  • 22% en cours d’eau ou plan d’eau (dont 40 % des décès)
  • 4% dans d’autres lieux (baignoires, bassins, etc.) dont 3 % de décès 
 

►Le plongeon qui tue

Chaque année, les services d'urgences accueille des victimes d'un plongeon dangereux. Lorsqu'une personne plonge alors qu'il n'y a pas assez d'eau, la tête touche le fond. Ces victimes souffrent généralement de lésions aux cervicales qui peuvent entraîner une tétraplégie, c'est-à-dire une paralysie des membres supérieurs et inférieurs. 

L'alcool, un facteur de risque supplémentaire
Les victimes de ces plongeons dangereux sont principalement de jeunes adultes et l'alcool est souvent un facteur de risque : l'alcool multiplie par 10 le nombre de noyades. 
 
Vacances sans urgences : les accidents de baignade
Pendant tout l'été, suivez les conseils du docteur Dominique Cailloce, chef de service du SAMU de Haute-Vienne, pour passer des "Vacances sans Urgences". Aujourd'hui : les accidents de baignade.  - - Auteurs : François Clapeau et André Abalo


Comment réagir ?
C'est logique, mais avant de plonger, vérifier qu'il y a suffisamment de fond. Ne surestimez pas vos forces. 
Si vous êtes témoin d'un tel accident, sortez la victime de l'eau pour éviter la noyade mais faites attention à ne pas trop bouger sa tête et la colonne vertébrale. Idéalement, il faut se placer derrière la victime pour pouvoir l'allonger doucement au sol, car le risque serait d'aggraver d'éventuelles lésions. 

Appelez le 15, vous en parlerez avec un médecin.
  

►La leptospirose

Dans les mares et les étangs, attention à la leptospirose transmise par les rongeurs qui fréquentent ces points d'eau. 

Les symptômes : 
  • fièvre
  • problèmes articulaires
Aide votre médecin traitant à poser un diagnostic en lui précisant la date et le lieu de votre dernière baignade. 

Une urgence, un doute ?  Appelez le 15, vous en parlerez avec un médecin


 

Sur le même sujet

L'empreinte de Kelly Slater

Les + Lus