VIDÉO. Egypte : un Limousin au pays des Pharaons

durée de la vidéo : 00h02mn05s
L'historien Thomas Duranteau est l'auteur d'une biographie qui retrace l'histoire du Limousin Jean-André Périchon-Bey, au pays des pharaons. ©FTV

L'historien Thomas Duranteau est l'auteur d'une biographie qui retrace l'histoire du Limousin Jean-André Périchon-Bey, au pays des pharaons. C'est une plus-value pour le musée des beaux-arts de Limoges qui regroupe une collection de près de 4 000 objets antiques égyptiens.

La première biographie sur le célèbre Bessinaud, Jean-André Périchon-Bey est maintenant disponible dans les librairies ! Cannes à sucre & sarcophage raconte la vie de cet ingénieur passionné d'égyptologie, décédé en 1929. 

La plus grande collection égyptienne de la région

Redonner ses lettres de noblesse à celui qui a légué pas moins de 4 000 objets antiques au musée des beaux-arts de Limoges : C'était l'ambition de Thomas Duranteau, ancien professeur d'histoire, envoûté par la plus grande collection égyptienne de la région. 

"Pour ma part, ces modèles sont touchants, c'était ma première rencontre avec cette collection. Ils sont un peu à part dans l'art égyptien", explique l'historien.

La collection qui comprend, entre autres, un ensemble de masques, plusieurs couvercles de sarcophages en bois d'époque pharaonique, couvre toute l'histoire pharaonique jusqu'à l'époque copte. Elle met aussi en vitrine des vases protohistoriques, des céramiques et des amulettes, sortes de bijoux dotés d’une grande vertu de protection et d’une grande rareté.

Huit ans d'enquête sur Périchon-Bey

Une passion qui l'a conduit à enquêter pendant huit ans sur ce donateur, pour aboutir à un livre passionnant et richement illustré de nombreuses photographies. L'enquête a permis de révéler une personnalité attachante.

À la fin du 19ᵉ siècle, Jean-André Périchon-Bey travaille dans les sucreries de Moyenne Égypte pendant 22 ans. "Publier ce livre, c'était redonner une place à ce personnage qui était dans l'ombre, et m'apercevoir que son parcours est plus complexe qu'un simple collectionneur, que c'est une personne qui a été dans une vraie rencontre avec l'Égypte."

Il ajoute : "Passer 22 ans en Égypte, ce n'est pas anodin à cette époque-là. C'est une personne qui a fouillé, qui a été protecteur des œuvres en Égypte, c'est-à-dire que l'on a une statue monumentale de Ramsès II à l'entrée du musée du Caire qui a été protégée, grâce à Périchon, des pilleurs".

Une plus-value pour le musée

Cette enquête historique autour du Limousin apporte aussi une plus-value au musée. 

Pour Émilie Ruiz, responsable de la collection Égypte, chargée des expositions, "ça donne une autre dimension à la collection, ça explique pourquoi elle est arrivée à Limoges et dans les autres collections en Europe et en France".

Grâce à cette biographie de 256 pages, vous saurez tout de ce Limousin qui a légué toute sa collection à ce qui fait le prestige du musée des beaux-arts de Limoges.

Une exposition pour raconter la vie extraordinaire de Jean-André Périchon Bey est en préparation, pour fin 2023.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité