VIDEO. Showdown : le sport de raquette pour aveugles et malvoyants s’installe à Limoges

durée de la vidéo : 00h01mn37s
La ville accueille jusqu’à dimanche des championnats de France handisport. Aux côtés du basket-fauteuil, de la natation ou de l'haltérophilie, une discipline moins connue se développe : le showdown, un sport de raquette entre le tennis de table et le Air Hockey. ©France 3 Limousin

La ville accueille jusqu’à dimanche des championnats de France handisport. Aux côtés du basket-fauteuil, de la natation ou de l'haltérophilie, une discipline moins connue se développe : le showdown, un sport de raquette entre le tennis de table et le Air Hockey.

D’abord, c’est le silence absolu dans le public. Le moindre bruit parasite peut perturber les joueurs. L’arbitre demande si tout le monde est prêt, et siffle le début de la partie.

Deux joueurs masqués s’affrontent alors autour d’une table, raquette à la main. C’est un mélange de tennis de table et de Air Hockey : la balle circule entre les deux camps, mais tout se joue à l’oreille.

Masque

Ce sport, né au Canada et arrivé en France au début des années 2000, peut être pratiqué par des personnes aveugles ou malvoyantes.

Mais les joueurs ont tous l’obligation de porter un masque. L’arbitre nous explique : "Tout le monde n’a pas la même déficience visuelle. Pour une question d’égalité, tout le monde a un masque opaque sur les yeux pour être au même niveau."

En plein essor

Ce vendredi à Cheops, sur le "cour central", la tension était à son comble : le Toulousain Yohann Minaraet jouait une 3e place au classement national. Il remporte finalement le match, en vrai compétiteur : "Ça fait du bien d’avoir des gens qui poussent un peu derrière. Et puis mon coach, c’est mon meilleur ami, il me connaît bien et il sait me remettre dedans !"

En plein essor, le showdown attend encore d’être intégré aux Jeux Paralympiques, la reconnaissance suprême pour toute discipline sportive.