Patrimoine en Limousin : Châteauponsac, la perle de la Gartempe

Publié le
Écrit par Alexandra Filliot .

C'est la 3e ville de Haute-Vienne en terme de superficie et elle recèle de nombreux atouts. Partons à la découverte de cette citée à une 40aine de kilomètres au nord de Limoges et qui dénombre 2086 habitants.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Ville fortifiée sur un éperon rocheux, on la surnomme donc la perle de la Gartempe. Entourée de deux rivières, La Semme et la Gartempe, Châteauponsac demeure à un emplacement stratégique.

Dans le village, il suffit de lever les yeux pour tomber sur des trésors insoupçonnés, comme cet hôtel particulier de la deuxième moitié du XVIIIe siècle :  l’hôtel Mathieu De La Gorce qui possède une très belle façade et qui porte le nom de Dom Gaspard-Thyrse-Mathieu de la Gorce, prêtre, docteur régent en théologie, né à Châteauponsac en 1724. Il a pris l'habit de Grandmont en 1745. Appelé "Château Mathieu de la Gorce", cet hôtel est inscrit au titre des monuments historiques par arrêté du 11 mai 2001 pour les façades et toitures, le vestibule d'entrée, la cage d'escalier et les arcades du premier étage. 

La visite de la commune est aussi l’occasion de partir à la découverte de vestiges anciens comme ce pont dit "Pont romain". Edifié au 12e siècle, puis réparé au 17e sous Henri IV, son appellation porte parfois à confusion comme l'explique Hortense Denis, chargée des collections au musée René Baubérot : 

"Il a été nommé "Pont romain" par les populations locales parce que, dans sa maçonnerie sont présentes des pierres gallo-romaines qui ont été réemployées, et dont l'une d'elle porte une inscription latine."

Sous le pont romain, coule la Gartempe. En descendant son cours, le barrage de la Roche Etrangleloup nous fait face. Daniel Bombard, gardien des lieux, en connaît tous les secrets : 

" Cela fait 41 ans que je suis là, que je m'occupe de la centrale hydroélectrique, que je la surveille et que je l'entretiens !" 

La production permet d’approvisionner 33% de la population locale en énergie. Plus qu’une centrale hydroélectrique, le barrage a fait de Châteauponsac la deuxième ville du Limousin à recevoir l’électricité. Tout un symbole pour les habitants ! 

Toutes ses richesses, Châteauponsac souhaite les faire connaître davantage. La commune aux 55 noms aimerait devenir une référence touristique dans la région Nouvelle-Aquitaine.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité