Portrait de Géraldine Blanquet, maire de Surdoux

© DR F3 Limousin
© DR F3 Limousin

Géraldine Blanquet est maire de Surdoux, la plus petite commune de la Haute-Vienne, au pied du Mont Gargan. Depuis trois ans, cette mère de famille jongle entre ses cours à l'Université de Limoges et ses fonctions de 1er magistrat. Portrait.

Par Mary Sohier

Être maire d'une petite ville, c'est avant tout être partout. C'est le cas de Géraldine Blanquet, maire de Surdoux depuis 2014. Surdoux est la plus petite commune du département avec 44 habitants l'hiver et 69 l'été.

Ici, pas d'agents communaux alors la mairesse a appris à tout gérer : fermer le robinet du cimetière pour éviter qu'il gèle, vérifier le niveau du réservoir d'eau potable ou encore relever les compteurs avant d'envoyer les factures. Entre vie familialeétudes supérieures et services à la population, Géraldine Blanquet jongle :

Dans les petites communes comme la nôtre, c'est une obligation. On n'a pas forcément le budget attitré pour avoir un agent communal. Et puis, ça fait aussi partie des valeurs de la campagne.


Le mandat de Géraldine Blanquet prendra fin en 2020. D'ici là, elle espère revoir un commerce de proximité dans sa commune.

Portrait de Géraldine Blanquet, maire de Surdoux
Géraldine Blanquet est maire de Surdoux, la plus petite commune de la Haute-Vienne, au pied du Mont Gargan. Depuis trois ans, cette mère de famille jongle entre ses cours à l'Université de Limoges et ses fonctions de 1er magistrat.  - Marie France Tharaud, Florie Castaingts et Nicolas Stil.

 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Foie gras : pas de hausse des importations en 2017

Près de chez vous

Les + Lus