Cet article date de plus de 3 ans

Rochechouart : Commerce illégal de drogue et contrefaçons

Les gendarmes ont fermé définitivement la petite entreprise florissante de 2 individus qui revendaient de la drogue et des contrefaçons sur Saint Junien et Rochechouart.
Bien mal acquis ne profite jamais ...
Bien mal acquis ne profite jamais ... © Gendarmerie Nationale
Le 6 Octobre au soir, les deux mis en cause ont été présentés au parquet de Limoges, puis au juge de la liberté et de la détention qui a décidé de leur incarcération en attendant le procès.

Ils ont été interpellés mardi dernier. Les perquisitions à leur domicile ont permis de découvrir :
3, 200 kg de résine de cannabis conditionnés en petites savonnettes et en olivettes,
28 grammes de cocaïne,
6200 € en numéraire et des produits issus de la contrefaçon.

Dans le cadre de l'enquête, au titre des avoirs criminels,  une BMW et une Mercedes ont été saisies.

Plusieurs mois d’enquête

Depuis un an, des produits de luxe à des prix défiant toute concurrence étaient revendus dans les environs de Rochechouart. Il s’agissait de contrefaçons de Dior, Prada, Vuiton, Nike ou autres marques de luxe.

Les investigations des gendarmes ont permis de découvrir que les personnes soupçonnées étaient également à la tête d’un réseau de revente de produits stupéfiants qui alimentait des consommateurs locaux.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société