Cet article date de plus de 3 ans

Rochechouart : des animaux rares saisis chez un particulier

Il détenait une centaine d'animaux, dont certains très rares, sur un terrain transformé en décharge. Mercredi 13 septembre 2017, la gendarmerie de Haute-Vienne a mis un terme aux agissements d'un habitant de Rochechouart. 
© Gendarmerie de Haute-Vienne
Le terrain n'était plus qu'une "véritable décharge" et la ménagerie abritait des animaux en souffrance. Le propriétaire du site à Rochechouart risque bien d'être poursuivi pour une douzaine d'infractions à la loi. 

C'est une centaine d'animaux mal nourris et mal traités qui vivaient-là, dont deux espèces qualifiées de rares : un ara et une tortue "Emyde Lepreuse" (dont il ne reste qu'une centaine de spécimens vivants en France). 

Mercredi 13 septembre 2017, une action conjointe de la gendarmerie de Saint Junien , de l'Agence Française de la Biodiversité, de l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage, de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations  ains q'un vétérinaire  a pu être menée sur le domaine. 

Le parquet de Limoges a pris une ordonnance de placement pour la sauvegarde des animaux. Ainsi, la tortue a été prise en charge par l'aquarium de Limoges et le ara par le parc animalier du Reynou au Vigen (87). Les autres animaux sont placés près des associations spécialisées.

Par ailleurs, le bilan environnemental est lamentable : un étang pollué et un autre asséché .

© Gendarmerie de Haute-Vienne

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers animaux