Les mots ont gesticulé à Saint-Junien

Débusquer la langue de bois pour mieux s'en protéger... Un festival de conférences gesticulées a animé la semaine à Saint-Junien. Il s’agissait de décortiquer des mots devenus courants dans le monde du travail ou dans les discours politiques, et qui souvent ne sont pas anodins.
 
Du 22 à ce dimanche 24 novembre, La Mégisserie de Saint Junien accueillait son festival intitulé « les gesticulades ».
Au programme, pièces de théâtre, conférences « gesticulées », mais aussi un atelier pratique que nous avons suivi.

On y parlait de « mutualisation », de « flexibilité », de « leadership inspirant », de « méthodologie de projet », ou encore de « démarche qualité ». Objectif pour les stagiaires : détourner ce vocabulaire en vogue, en créant des messages fictifs sans « langue de bois ».

Le résultat est drôle, mais aussi un peu inquiétant, sous le regard d'un maître du genre, Franck Lepage, le créateur de ces conférences gesticulées. Il redonne du sens au langage, et apporte une véritable leçon de perspicacité.

Le stage affichait complet, et à La Mégisserie, ces gesticulades sont déjà  au programme de la saison prochaine… 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
théâtre culture société