L'Union au bout du suspense

Publié le Mis à jour le
Écrit par S.B

L'Union Bordeaux Bègles remporte une victoire importante dans l'optique du maintien face à Brive (16-12).

video title

Rugby: l'UBB bat Brive (16-12) sur le fil

L'UBB s'impose face au XV Briviste grâce à un essai de Lilo à l'ultime seconde des arrêts de jeu. Résumé du match signé Candice Olivari

Vendredi soir à Moga, à Bègles, mieux valait ne pas partir avant le coup de sifflet final: les bordelo-bèglais ont remporté le match grâce à un essai inscrit... après cinq minutes d'arrêts de jeu!

L'UBB ne lâche jamais le morceau. Hier soir, après 80 minutes de temps règlementaire, Vunga Lilo franhissait enfin la ligne pour le seul essai du match après 85 minutes de jeu. Après quelques instants de flottement et un coup d'oeil aux images-l'arbitre avait demandé l'arbitrage vidéo- l'essai fut accordé et la victoire validée.

4 points qui font un bien fou face à un possible adversaire dans la lutte pour le maintien. Brive, qui croyait tenir les quatre points, repart en Corrèze avec un seul petit point, celui du bonus défensif.

Avant le dénouement, ce fut une soirée compliquée pour les locaux en leur antre de Moga devant plus de sept mille spectateurs. Au pied, Fraser permettait aux girondins de garder leur adversaire à portée de fusil en réussissant trois pénalités.



Bordeaux remonte à la 10e place du classement avant la suite de la 12e journée.

A noter que l'Union recevra le Stade Français au Stade Chaban-Delmas le 31 décembre à 14h15, et non au stade Moga à Bègles comme prévu initialement.

Dimanche, à suivre Agen-Bayonne et Biarritz-Montpellier

Déclarations

Laurent Marti, président de Bordeaux-Bègles: "A la 80e

minute, sur la sirène, avec la deuxième mi-temps que l'on avait faite, sans être

ultra dominateur, on la passe chez eux et on se demandait comment on pouvait être

dominé 12 à 9. Je me suis dit que ce n'est pas possible que notre bonne étoile

nous ait quitté comme ça. Et quand ils se sont mis à enchaîner, j'ai commencé à

y croire parce que je savais qu'ils étaient capables de le faire. Tenir le ballon

pendant 4 minutes 47 secondes un soir d'hiver en faisant peut-être cent passes,

sans faire un en-avant, c'est qu'ils ont quand même quelque chose de plus que les

autres. On a l'impression d'être porté par un courant positif et quand je vois

la prestation des garçons à la fois sur le plan du rugby et au niveau du coeur,

quand je vois comment le public nous suit, ça donne envie d'aller encore plus loin."



Marc Delpoux, manageur de Bordeaux-Bègles: "La qualité

du finish, voilà. Pendant 79 minutes, on a été dans l'incapacité de trouver une

faille dans cette défense qui était superbe. Ils ont été très fort défensivement

pendant 83 minutes, il l'aurait fallu pendant 84. On leur avait dit cette semaine

d'être patient, faîtes 40 temps de jeu s'il le faut, on ne pensait pas si bien

dire. Aujourd'hui, ça a été un gros match de Top 14, on sort vainqueur sur un don

de Dieu. C'était dramatique si on avait perdu ce match, vu l'engagement physique,

l'implication morale. Techniquement, on va avoir une vidéo qui de nouveau va nous

agacer. On sait d'où l'on vient, on sait où on veut aller."

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité