Le procès Laroche-Peltier tourne court

Le procès concernant la liquidation du transporteur Laroche-Peltier a été annulé pour vice de procédure.

video title

video title

Niort (79): procès Laroche-Peltier

Le procès de l'affaire Laroche-Peltier se tient au tribunal correctionnel de Niort. L'entreprise de transport a été liquidée en juin 2009. L'enquête semble démontrer que c'est la gestion et les montages financiers de l'entreprise qui l'ont conduit à sa perte et non la crise financière.

Coup de théâtre ce jeudi à Niort, le Tribunal Correctionnel de Niort a prononcé la nullité de la procédure qu'il devait examiner. L'affaire pourrait être renvoyée devant un juge d'instruction.

Le groupe de transport St-Maixentais a été liquidé en juin 2009. La direction de Laroche-Peltier invoquait alors la crise financière pour expliquer la déroute de l'entreprise qui a conduit aux licenciements des employés.

A la suite de plaintes déposées par d'anciens salariés et des créanciers, une enquête de police a été ouverte.

Cette enquête semble démontrer que c'est  la gestion et les montages financiers de l'entreprise qui l'ont conduit à sa perte et non la crise financière.

                                      La déception des anciens salariés

Ce jeudi matin une trentaine d'anciens salariés de l'entreprise, essentiellement d'anciens chauffeurs étaient présents à l'ouverture du procès. Ils voulaient comprendre les raisons de leur licenciement. 

 Mais leurs questions vont rester pour l'instant sans réponse du fait de l'annulation de la procédure.

Retrouvez dans l'édition de 19h du journal de France 3 Poitou-Charentes, les explications de Tanguy Scoazec qui a assisté à cette journée de procès.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité