La SNCF réduit le nombre de ses TGV pour s'adapter à la baisse de fréquentation, due au nouveau confinement

Les restrictions de déplacements instaurées avec le confinement, entraînent une baisse de la fréquentation des TGV. La SNCF adapte son plan de transport.

Les nouvelles restrictions de déplacements qui accompagnent le confinement désormais instauré dans 19 départements, font chuter la fréquentation des TGV. La SNCF va réduire encore un peu plus la voilure dès ce lundi 29 mars. Le trafic, réduit à 10% durant le premier confinement, était ensuite remonté à 70%. Le plan de transport reste inchangé les vendredis, samedis et dimanches, mais subira une nouvelle baisse de 20% du lundi au jeudi, ramenant ainsi le trafic à un train sur deux. La SNCF assure que les trains maintenus sont "les plus adaptés en terme d’horaires".

La façade Atlantique devrait ainsi être desservie par 5 à 6 TGV sur 10, sensiblement comme l’axe Sud-Est. Sur l’axe Nord, directement concerné par les mesures sanitaires renforcées, le trafic devrait être réduit à 3 TGV sur 10. Sur Ouigo, l’offre s’établit à 4 TGV sur 10. Quant aux TER, ils ne seront pas impactés en Nouvelle Aquitaine, la région ne comptant pas de département confiné.

Les restrictions de déplacements devraient être maintenues jusqu’à mi-avril, ce qui correspond au début des vacances de Pâques. La SNCF annonce néanmoins des réservations en net recul pour cette période (-65% par rapport à 2019).

Pour l’heure il convient de se renseigner sur les horaires des trains en circulation sur le site de la SNCF, ou via l’application « Assistant SNCF ».

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports économie sncf région nouvelle-aquitaine