Cet article date de plus de 4 ans

L'Assemblée nationale dévoile une plaque en hommage à Henri Emmanuelli

L'Assemblée nationale a dévoilé ce mardi 16 une plaque de cuivre dans l'hémicycle, à la mémoire d'Henri Emmanuelli. Le député des Landes est décédé le 21 mars dernier à l'âge de 71 ans.
Une cérémonie a eu lieu, ce mardi 16, dans l'hémicycle. En présence de 150 personnes, dont les proches du député des Landes et des élus du territoire, une plaque en cuivre a été dévoilée par le président de l'Assemblée Nationale Claude Bartolone, en hommage à Henri Emmanuelli.

Homme de gauche, il est décédé le 21 mars dernier à l'âge de 71 ans. Claude Bartolone a salué sa mémoire et sa "parole ardente, profonde, toujours précise, juste et sans compromis".

"Henri était avant tout un socialiste", un "mitterrandiste". "Un certain héritage de la grande période du PS, de la grande époque de la gauche, continuait à vivre en lui", a-t-il déclaré.

Nous veillons, pour notre part, à inscrire son nom pour toujours dans la pierre de notre Assemblée, afin que son regard, à la fois impitoyable et tendre, exigeant et juste, accompagne les futurs députés de juin et d'après.


Elu pour la première fois député des Landes en 1978, Henri Emmanuelli avait également été premier secrétaire du Parti Socialiste. Il était le père en politique de Benoît Hamon, candidat du PS à l'élection présidentielle.

Sa plaque de cuivre s'ajoute à celle d'autres députés dont la mémoire perdure dans l'hémicycle : François Mitterrand, Jacques Chaban-Delmas, Pierre Mauroy ou encore Léon Blum.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique hommage société