Incendie dans les Landes : l'homme arrêté aurait mis le feu involontairement

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sandrine Valero

L'incendie qui a ravagé jeudi 236 hectares de pins et broussailles serait d'origine accidentelle. Le feu a été maîtrisé en fin de journée. Les pompiers ont surveillé la forêt toute la nuit.

C'est le premier feu de forêt de l'année, très précoce dans la saison. Ce sont au final 236 hectares de résineux et de broussailles qui sont partis en fumée hier après-midi.
L'incendie s'est déclaré vers 13 heures 30 et a rapidement progressé, poussé par un vent d'Est soutenu. 
Les pompiers landais ont été rejoints dans l'après-midi par des unités de Gironde et du Lot-et-Garonne pour tenter de circonscrire au plus tôt les flammes qui ont été maîtrisées vers 18 heures 30. Une cinquantaine d'hommes est malgré tout restée tout la nuit pour surveiller une éventuelle reprise du feu.
Aujourd'hui, le principal travail des hommes du feu est d'isoler la parcelle du reste de la forêt et d'arroser chaque souche afin de ne laisser aucune braise reprendre.

 

L'incendiaire est un travailleur forestier

Interpellé dès hier, l'incendiaire, un homme d'une quarantaine d'années, a déclaré aux gendarmes avoir mis le feu à un bouquet d'herbes sèches de façon involontaire et avoir été très rapidement dépassé par les événements. C'est d'ailleurs lui qui a donné l'alerte. 
L'homme a été déféré devant le parquet vendredi après-midi et devrait être mis en examen pour incendie involontaire.