La première maison "passive" des Landes

Le principe remonte à l'antiquité: Bien orienter sa maison, l'isoler parfaitement. Aujourd'hui encore, les maisons dites "passives" utilisent la chaleur du soleil et la circulation de l'air. Ainsi il est possible de ne plus utiliser de chauffage. 

© France 3 Aquitaine
Plus besoin de chauffage, une facture d'électricité annuelle d'une centaine d'euros et des matériaux naturels...les avantages de la maison "passive" sont  très engageants. 
Pour être qualifiée de « passive » une maison doit réduire d'environ 80 % ses dépenses d'énergie de chauffage par rapport à une maison neuve. Le surcoût lors de la construction n'est pas négligeable. Il faut compter environ 2000 Euros du mètre carré. Mais les économies réalisées sur la facture d'énergie sont très importantes. 
Dans les Landes, la première maison labellisée passive vient de voir le jour. Une maison qui se thermorégule. 

Regarder le reportage de Ludivine Tachon et de Jean-Yves Pautrat à Benquet (40)
Première maison "passive" dans les Landes

Interviennent dans ce reportage:
Jean-Sébastien Godeby, Concepteur d'habitat passif
Nicolas Fayemendy, Propriétaire
Cyril Craipeau, Artisan éco-bâtisseur

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement écologie logement archives