Landes : la justice prononce un non-lieu dans l'affaire de l'amiante d'Arjuzanx

La plainte remonte à 1998. Mais 19 ans après avoir été saisie, la justice prononce un non-lieu alors que les victimes espéraient un procès au pénal visant les responsables. 32 salariés de ce site EDF seraient décédés de maladie liées à leur exposition à l'amiante. 

Par Christine Le Hesran

Pour les salariés victimes de l'amiante, il n'y aura peu-être jamais de réponse. Qui est responsable de l'exposition à l'amiante des salariés de l'ancienne centrale électrique d'Arjuzanx dans les Landes ? 
Malgré toutes ces années d'instruction, la justice n'apportera pas en tous cas la réponse, elle a prononcé un non-lieu. Pas de suite judiciaire au pénal donc. 

Les victimes, des anciens salariés, souhaitaient que les responsables soient punis lors d'un procès pénal. La plainte avait été déposée par les victimes landaises le 17 avril 1998, puis traitée à partir de 2003 par le pôle judiciaire de santé publique du tribunal de grande instance de Paris. Il a fini par prononcer ce non lieu le 23 octobre.

La colère et la déception des ex-salariés


Nos confrères de France Bleu Gascogne ont recueilli la déception et la colère d'un ancien salarié, Jean-Claude Dumartin :

Après deux décennies, c'est incompréhensible, on est abasourdis.

La faute à personne

Ces employés ont été exposés durant des années à l'intérieur de la centrale. Ils se sont battus pour obtenir des indemnisations mais ils avaient également déposé une plainte au pénal visant les responsables : des dirigeants de la centrale EDF, des élus, des hauts-fonctionnaires, des ministres qui n'avaient pas interdit l'amiante alors qu'elle était déjà connue comme dangereuse. La France a interdit l'amiante en 1997, bien après d'autres pays. L'ex-salarié Jean-Claude Dumartin réagit :

De dire maintenant que c'est la faute à personne, ce n'est pas normal.

Au moins 125 ex-salariés d'Arjuzanx seraient victimes de l'amiante, dont 32 aujourd'hui décédés. Les salariés imaginent faire appel de ce non-lieu mais sans grand espoir. 


Sur le même sujet

Darmon Etiquettes mise sur le luxe

Près de chez vous

Les + Lus