Fêtes de la Madeleine à Mont-de-Marsan : beaucoup de monde et peu de débordements pour l'édition 2023

Les fêtes de la Madeleine ont pris fin ce dimanche. Si l'affluence a été très forte pour cette édition 2023, aucun débordement majeur n'a été signalé, se réjouit la préfète, qui félicite à la fois l'organisation et les festayres pour leur comportement responsable.

Cinq jours de fêtes à Mont-de-Marsan, ce sont des centaines de milliers de participants, des corridas, des bandas, de l'alcool, du lâcher prise, un feu d'artifice… et malgré tout, un très bon bilan sur le plan sécuritaire. C'est en tout cas ce qu'a déclaré la préfète des Landes, Françoise Tahéri, qui s'exprimait à l'issue des fêtes de la Madeleine. 

Beaucoup de contrôles et peu d'infractions

"Les fêtes se sont bien déroulées. On a très peu de faits à déplorer. Il y avait une forte affluence, supérieure à celle de l'an dernier, mais en termes de garde vue, on est sur le même chiffre que l'an dernier : 18 gardes à vue et 8 rixes". Pas d'accroc majeur donc, en raison, estiment les services de l'État, de la multiplication des contrôles, mais aussi du bon comportement des festayres. "Seulement 2 % des personnes contrôlées étaient positives à l'alcool ou à l'usage de stupéfiants. On peut dire que c'est un bon bilan", poursuit Françoise Tahéri.

La préfète souligne l'importance du travail de préparation mis en place avec la maire de Mont-de-Marsan, les pompiers, le Samu, la Croix-Rouge et les associations de protection civile, mais aussi la police et la gendarmerie. Leur présence a été décisive, estime-t-elle, à la fois "rassurante pour la population, et dissuasive pour les resquilleurs". 

J'avais demandé aux policiers d'être extrêmement présents. Il fallait qu'on voie du bleu un peu partout dans la ville. 

François Tahéri, Préfète des Landes 

à France 3 Aquitaine

Des fêtes maintenues aux mêmes dates en 2024

La préfète tient également à féliciter les festayres pour le "bon état d'esprit" et leur sens des responsabilités. "Les fêtes, elles sont à l'image de ce que nous avons fait, individuellement et collectivement. Les Landais ont le sens et le goût de la fête et ils savent faire la fête", poursuit-elle. 

L'an prochain, c'est une toute autre organisation qui devra voir le jour. En raison des Jeux olympiques de Paris, les forces de l'ordre ne pourront pas être présentes en si grand nombre. Pour autant, si le dispositif devra être ajusté, les dates habituelles seront maintenues, et "les fêtes de la Madeleine auront bien lieu", promet la préfète.